Testez le sexe écolo !

Ne tournons pas autour du matelas, la sexualité est l’activité la plus ancienne et la plus naturelle qui soit. Ce qui pose problème pour la planète ce n’est pas l’acte en lui-même mais le marché qui en découle : ça, ça pollue grave. Et vous ne vous en étiez même pas rendu compte… Puisque le printemps annonce le renouveau de la nature, et les premières courgettes qui sortent de terre, autant en parler maintenant. Même si vous êtes célibataire, oui.

On reprend depuis le début, l’important c’est de partir sur de bonnes baises… Bases, pardon BASES ! Hoooouuuu, il va être compliqué à écrire sérieusement cet article !

Composition suspecte des préservatifs, suremballages individuels, sex-toys en plastique bourrés de phtalates et à piles, kit de massage à base d’huiles minérales… Je suis sûre que l’effet de serre, vous préférez le provoquer dans votre culotte taille haute plutôt que sur la planète : est-ce que je me trompe (de Fallope) ?

Et d’ailleurs, pour votre joli petit ensemble de lingerie de pin-up là, avez-vous pensez à un modèle « green » ? L’ensemble LIZ par exemple, chez What Katie Did, est en partie constitué de matériaux recyclés pour les pin-up écolo. Il se décline désormais en plusieurs coloris suite au succès de sa version grise sortie l’année dernière. Si jamais se cache parmi vous un admirateur secret qui vient soudain d’avoir l’idée de m’offrir cet ensemble : vas-y chaton, fais-moi plaisir ! Oooh, ça vaaa, ça s’tente hein : on sait jamais.

Se faire plaisir seul, à deux, à trois, à autant que vous le voulez du moment que tout le monde est adulte et consentant, tout en sauvant la planète ce n’est pas juste ingérer 5 fruits et légumes par jours, encore que s’ils sont consentants aussi, c’est pas incompatible. Dans ce cas, choisissez-les bios, et pas trop gros par pitié !

Ou sinon, pensez sex-toys éco-friendly ! Le tout premier a été inventé… Euh… Bah… Y’a des milliers d’années je suppose, sauf qu’il était pas labellisé ! Du coup, il s’est fait voler la vedette par un modèle de 2019 en bio-plastique à base d’amidon créé par une blogueuse new-yorkaise, Lauren Singer : le Gaia Eco, c’est le petit nom de ce premier modèle officiel. D’autres se sont emparés du marché et vous pouvez trouver aujourd’hui des sex-toys qui ont zappé l’option piles et se rechargent grâce à l’énergie solaire. Il faut juste penser à le sortir de sous la couette de temps en temps pour qu’il retrouve toute sa vitalité. Oui, un peu comme un humain qui a besoin de son café du matin pour être en forme avant de commencer le travail. La mauvaise haleine et l’humeur pourrie en moins.

Le truc le plus polluant qui puisse arriver après des calins, c’est les gosses ! Sérieux, ça, ça pollue graaaaave. Arrêtez d’en faire. En plus, c’est chiant : vous serez tout le temps (vraiment: TOUT-LE-TEMPS) dérangés pour les parties de cassage de sommier à venir :

« Mamaaaaan ? Pourquoi la porte de votre chambre elle est fermée ? MAMAAAAAN ?! C’est quoi ces bruits bizarres ? MAMAAAAAN !!! CAAALIIIIIIN ! ».

Ah ça calme, hein ?!

Pensez préservatifs ! C’est important de vous protéger de ce fléau que sont les enfants. Oui, les IST aussi. Mais, les enfants, quand-même !

Le plus souvent fabriqués en Asie… Les préservatifs, pas les enfants (ah, si les enfants aussi), à partir de latex synthétique, de conservateurs, de stabilisateurs, de lubrifiants et d’arômes artificiels (on vous voit, les gros consommateurs du parfum chocolat), les préservatifs traditionnels représentaient, en 2015, une quantité de plus de 25 milliards d’unité écoulées par an. C’est toujours beaucoup d’enfants en moins, j’en conviens, mais ça reste des tonnes de déchets non biodégradables qui finissent à la poubelle, voire pire, en pleine nature. Sans parler des risques sur votre santé : se protéger, c’est bien, c’est très très bien, ne pas mettre sa santé en danger, c’est mieux. En effet, des études ont démontré la présence dans certaines capotes d’une multitude de toxiques et de perturbateurs endocriniens potentiels comme le cyclotrisiloxane, le dodécane, le pentadécane et l’octadécane. Des noms dont j’ai dû vérifier trois fois l’orthographe et que je serai incapable de vous dire comme ça, à l’oral, sans foutre des postillons partout. En gros, c’est juste des hydrocarbures en quantités infimes mais que vos muqueuses se font un plaisir d’absorber et d’accumuler dans votre organisme. La station Total où vous faites le plein de votre Clio, vous la verrez un peu comme votre vagin maintenant : voilà, me remerciez pas.

Alors, on fait quoi ? On continue évidemment de se protéger ! Et on se tourne vers les préservatifs en latex naturel à base d’hévéa. Au rayon produits intimes, les préservatifs green gagnent du terrain ces dernières années : biodégradables, certains disposent aussi du label de la Vegan society, assurant que les produits sont dépourvus d’éléments d’origine animale et qu’ils n’ont pas fait l’objet de tests sur les animaux. Plus rares que les préservatifs conventionnels, les modèles vegans s’achètent principalement en magasins spécialisés ou en ligne.

Côté lubrifiants, là aussi, les compositions traditionnelles laissent à désirer. Les plus vendus contiennent des parabènes, des silicones, des parfums de synthèse, nocifs pour la fertilité masculine et susceptibles d’engendrer des cancers hormonaux.

À l’heure où l’on fait la chasse aux substances douteuses et où l’on ne mettrait pas n’importe quoi sur son visage (Je, euh… Non, non, j’ai pas de blague douteuse qui me vient là), pourquoi laisser le lubrifiant échapper à notre vigilance pour qu’il vienne s’étaler dans notre appareil reproducteur ?

Les marques Fairsquared, Greenrepublic et Eco-sapiens proposent des produits sans parabène. Mais sachez que le gel d’aloe vera peut aussi être un très bon lubrifiant. Attention à bien la choisir bio, 100% pure et naturelle, l’aloe vera s’utilise sans problème avec tous les préservatifs et les sex-toys. Pareil, vous la trouverez principalement en magasin bio. Attention, seul le coeur de l’aloe vera doit être utilisé : la peau verte et le latex jaune entre le coeur et la peau sont toxiques. À vous de voir dans quel état vous souhaitez sexuellement vous mettre…

Sur ce, bonne bourre à tou.te.s

Bambi Freckles

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :