Audrey Hepburn et Hubert de Givenchy : une élégante amitié

Inutile de la présenter : dans le monde entier, elle reste une icône.

En 1953, ces yeux noirs espiègles sur une silhouette si fine à l’heure où Hollywood adulait les blondes pulpeuses rencontrent Hubert de Givenchy, l’enfant chéri de la haute couture. Elle incarnera le style Givenchy, l’élégance à la fantaisie discrète. Une simplicité confortable, classique mais pas austère, comme la célèbre robe noire portée par Audrey dans « Breakfast at Tiffany’s ».

Cliché : Ulstein Bild

Hubert habille Audrey à l’écran comme à la ville, avec elle « ange aux yeux de biche, le travail devient un acte de joie, elle apporte au vêtement la grâce qu’elle a en elle« , déclarait-il.

Clichés : David Seymour

Mais cette rencontre s’est faite sur un malentendu. Une amie commune annonce à Hubert de Givenchy que « Mademoiselle Hepburn » souhaite le rencontrer. Audrey est peu connue en France, et Hubert pense qu’il s’agit de Catherine, qu’il admire. Mais c’est Audrey qui vient pour la commande d’un costume pour le film de Billy Wilder « Sabrina ». En pleine collection, Hubert refuse, Audrey insiste, lors d’un dîner. Elle repartira avec les prototypes de la collection précédente. C’est ainsi le début d’une amitié et d’une collaboration qui amèneront au style Audrey Hepburn.

Clichés : G-Rinhart, Riddof Petroff et collection Givenchy

Et le parfum dans tout ça ? Une muse peut laisser plus qu’un style mais aussi une empreinte olfactive. Hubert ne se consacre qu’à la couture, mais l’année 1953 est déterminante. Entre dans sa vie Balenciaga, il devient son ami et mentor, l’illustre couturier espagnol lui rend visite quotidiennement afin de comparer leurs esquisses, allant même jusqu’à exercer des critiques qui se veulent constructives. C’est également sur ses conseils que le disciple, Hubert de Givenchy, développe les licences, notamment dans la parfumerie : « Cela assurera votre retraite » lui dit le « Maître ». En 1958, il lance son parfum L’interdit, dédié à sa muse Audrey Hepburn. Elle devient alors la toute première célébrité à poser pour une campagne publicitaire, et sans doute la dernière à le faire gracieusement, uniquement par amitié.

Clichés : collection Givenchy

De lui elle dira : « C’est lui qui m’a donné un look, une silhouette, c’est lui qui visuellement a fait de moi ce que je suis. » Resté ami fidèle jusqu’à la mort de l’actrice en 1993, Hubert dira : « C’était une enchanteresse, inspirant l’amour et la beauté….. Les fées ne disparaissent jamais totalement ».

Hubert rejoindra Audrey, son amie et muse, le 12 Mars 2018.

illustration de couverture : studio 1645 Rapho

Eva Mauve

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :