Quand les rayures rencontrent les pois

Bonjour tout le monde, aujourd’hui je reviens sur mon sujet de prédilection, les imprimés !

Et oui, il y en a deux qui n’ont pas encore été mis à l’honneur, et pas des moindres : les pois et les rayures.

Le premier est souvent stéréotypé. C’est souvent la première acquisition lorsqu’on acquiert une robe PinUp. J’ai nommé le pois. Et pourtant il ne se démode pas.

Le second, j’ai nommé la rayure peut-être parfois difficile à porter ou à accessoiriser si on n’a pas l’habitude. C’est un véritable exercice de style.

Nous allons revoir ensemble ces deux imprimés grâce aux différents looks de nos rédactrices et à une petite sélection shopping pour vous aider à trouver l’inspiration.

Tout d’abord, un peu d’histoire.

En Occident, les rayures étaient portées au Moyen Âge par les exclus de la société (bouffon, hérétique, lépreux, bourreaux, prostituée…) souvent associés à l’image du diable, de la perversion et du désordre.

Ouf ! Heureusement qu’elles ont bien évolué depuis. C’est en 1917 que Coco Chanel incorpore des rayures dans ses collections et Jean Paul Gaultier qui, depuis les années 1980, utilisait la marinière dans chacune de ses collections.

Emmanuel Lambert

La marinière est l’un des indispensables à avoir dans sa garde-robe. Idéal à porter avec un jean taille haute et des baskets style Converse par exemple. Les maillots de bain marin ou avec un short pour un look bord de plage! On craque aussi sur les robes swing avec des rayures noires ou colorées, fines ou larges généralement dans le sens de la longueur.

Qu’en est-il du pois ? On le voit un peu partout, il est plus « célèbre » que son cousin rayé. Peut-être un peu trop au goût de certain…

Mais d’où vient-il ?

D’une danse pardis ! La Polka issue du folklore bohémien au 19e siècle.

Cette danse connaît un tel engouement que les clubs fleurissent même jusqu’aux États-Unis. Et pour se retrouver dans tout ça, les amateurs de Polka adoptèrent le motif préféré des pin-up, le pois. Ils ornent les vestes courtes et cintrées des femmes et leur couleur indiquent à quel club elles appartiennent.

Le second âge d’or du pois est l’après seconde guerre mondiale grâce à Chili Williams, célèbre modèle photo et pin-up qui arbore ses tenues blanche à pois noirs.

Les stars Hollywoodiennes se l’arrachent comme Bettie Page, Rita Hayworth, Katharine Hepburn et bien sûr Marylin Monroe.

Je vous laisse avec des idées shopping. En ces temps de confinement, pensez aux petites entreprises ou aux couturières.

💗💗💗

Chez Ohlala shop par Mademoiselle Gisèle

Robes Banned et Collectif Clothing à partir de 39 euros chez Ohlala shop par Mademoiselle Gisèle. Pour toute demande de shopping privé, envoyez un message sur la page avec votre taille ou vos mensurations et vos envies.

💗💗💗

Au boudoir froufrou

Robe Lindybop Matilda chez Au Boudoir Froufrou

Robe Collectif Clothing Jill chez Au boudoir froufrou

💗💗💗

Vixen By Micheline Pitt

Robe Kitty Vixen By Micheline Pitt

Robe Maneater Vixen By Micheline Pitt

Et voilà!!! Alors pois ou rayures pour vous?

💗💗💗

Quelque soit votre choix, n’hésitez pas à partager vos looks.

A bientôt,

Betty Marmelade

Publié par

Une réflexion au sujet de « Quand les rayures rencontrent les pois »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :