Chanel N 5, l’histoire d’un best-seller

Bonjour à toutes et à tous, c’est Angeline alias The Trust Maker aux commandes aujourd’hui!

Parce que je n’ai pas que la photographie dans ma vie, j’ai décidé de me faire plaisir en vous racontant dans cette nouvelle rubrique, l’histoire des grands parfums et autres cosmétiques mythiques.

CHANEL N°5

Histoire de nous mettre au parfum directement (jeu de mot lourd), je me suis attaquée au mythe du mythe, son nom a probablement été prononcé au moins une fois en toutes les langues, j’ai nommé Chanel N°5.

Story d’un best seller indétrônable qui fût pourtant tout au long de sa conception, un coup de chance !

« Un parfum artificiel, je dis bien artificiel comme une robe, c’est-à-dire fabriqué. Je suis un artisan de la couture. Je ne veux pas de rose, de muguet, je veux un parfum qui soit un composé. »

Nous sommes en 1921, Gabrielle à 38 ans, sa maison de couture a fêté ses 10 ans et elle vient d’inaugurer sa boutique, 31 rue Cambon, à deux pas de la célèbre place Vendôme. La créatrice a déjà un beau parcours derrière elle, mais il lui vient un jour l’idée de créer un parfum, une fragrance unique qui signerait son style affirmé. Une première dns l’histoire de la mode !

Celle qui s’est baptisée comme « La Reine du genre pauvre » en raison de son style féminin-masculin très épuré savant mélange de sa recherche de confort et de liberté mais résultant aussi de la pénurie de tissus après la première guerre mondiale, rêve d’une fragrance intemporelle, qui casse les codes de l’actuelle parfumerie plutôt solliflore et trop simple pour coller avec l’esprit Chanel.

Coco rencontre par hasard Ernest Beaux, parfumeur des grandes richesses Russes, lors d’un séjour sur la Côte d’Azur, elle lui commande : « un parfum de femme à odeur de femme ». Beaux présente à Chanel deux séries d’échantillons numérotés de 1 à 5 et de 20 à 24. Elle choisit, selon la légende, l’échantillon n°5. À la question « Quel nom allez-vous lui donner ? », elle répondit :

Je lance ma collection le 5 mai, cinquième mois de l’année, laissons lui le numéro qu’il porte.

Et pour le coup on peut dire qu’elle a eu du nez ! (ok j’arrête)

Pas moins de 80 ingrédients dont une de ces fameuses essences sythétiques dites « aldéydes » une première dans l’histoire de la parfumerie mais aussi et surtout des essences de jasmin et de rose de Grasse d’une qualité exceptionnelle. La composition reste inchangée à ce jour ! J’aime l’aparenter à un grand bouquet de fleurs blanches.

Le flacon n’est pas en reste et son histoire est tout aussi singulière. Alors qu’elle réalisait les premiers croquis de son futur flacon, son amant de l’époque, Dimitri Pavlovitch, accessoirement cousin du dernier Tsar Russe lui suggère la forme d’une flsque de Vodka ! Le bouchon est un joli clin d’oeil à la forme de la place Vendôme.

Le plus incroyable, c’est que Chanel N°5 n’a pas pris une ride. Au fil des époques, la marque choisit des ambassadeurs dans l’air du temps comme Suzy Parker, Catherine Deneuve, Nicole Kidman et même… Brad Pitt ! Quoi de mieux qu’un homme pour parler du parfum de sa femme ! Audacieux et gagnant pour ma part !

Et non je n’ai pas cité Marilyn ! Elle n’a jamais été égérie Chanel, elle a simplement avoué lors d’une interview que la seule chose qu’elle portait pour dormir était quelques gouttes de N°5… enregistrement retrouvé par la marque bien des années après et qui fût l’objet d’une de leur campagne publicitaire récente. On peut y entendre la voix suave et pleine de candeur de l’icône blonde. Une petite séquence émotion qui comme toutes les fabuleuses pubs Chanel N°5 m’a donné envie de le redécouvrir.

Campagne N°5 – Marilyn Monroe

Images source : chanel.com

Publié par

Une réponse sur « Chanel N 5, l’histoire d’un best-seller »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :