Comment le concours Miss PinUp France a changé ma vie!

On continue la série des portraits de jeunes femmes dont le concours Miss PinUp France a changé la vie avec le portrait de Miss Cherry Candy 2ème dauphine Miss PinUp Normandie 2018.

Bonjour les PULPies, bonjour Dita Von Frite, je suis Miss Cherry Candy. J’ai 35 ans et viens de Seine Maritime.

Mariée depuis 10 ans , maman de 2 enfants (14 et 5 ans), je suis photographe pro spécialiste de la grossesse et du nouveau né depuis 6 ans dans ma petite entreprise.

Comment es-tu devenu PinUp?

Dans un premier temps, j’ai adopté le style PinUp, il y a 5 ans. Une sorte de crise de la trentaine qui a été pour moi une véritable révélation.

J’ai été de ces mamans exténuées qui consacrent leurs vie aux enfants, mari, maison et travail et qui arrivent au point de ne plus quitter leur jogging. Bref je me suis à un moment de ma vie oubliée. Puis un jour, un coup de rouge à lèvres et un déclic.

Je me suis rendu compte que finalement moi aussi je pouvais être jolie quand j’ai envie. J’ai commencé doucement et puis au vue des retours positifs, j’en suis arrivée à un look total au quotidien.

Mais tout n’était pas réglé… Loin de là.

C’est en faisant des recherches sur Facebook que j’ai découvert l’existence du concours Miss PinUp Normandie au moment où je souffrais d’agoraphobie. C’était si fort que je ne savais pas sortir de chez moi.

Je devais vaincre cela et quoi de mieux que de le faire dans un univers qu’on aime. Je me suis donc rendue à mon 1er festival après 3 ans sans sortie et malgré le stress je m’y suis sentie bien. Quelques jours plus tard, je décidais de m’inscrire pour au concours 2017.

C’est avec un grand travail sur moi-même qu’il a fallu pour affronter la foule. Mais bizarrement sur scène, enfermée dans ma bulle j’étais bien et ai même pris plaisir à jouer avec le public. Je suis ce jour là rentrée sans titre mais déterminée à retenter ma chance l’année suivante. Et en juin 2018 et j’ai été élue 2ème dauphine miss PinUp Normandie. Ce titre m’a apporté tellement! Et surtout de la confiance en moi dans un premier temps.

En effet je suis toute petite et me suis toujours sentie inférieure aux autres un moyen pour moi de me prouver que moi aussi je peux exister. J’arrive désormais à relativiser, prendre les choses avec légèreté , monter sur scène sans être malade 3 semaines avant et apprécier le moment présent qui m’est offert.

De la fierté aussi d’avoir réussi mon rêve celui de participer à l’élection nationale et rencontrer mes amies virtuelles. Je suis désormais sereine et épanouie dans ma vie de femme.

J’adorerais à l’avenir continuer à vivre mes rêves, réaliser les shootings les plus fous et si en plus on venait à moi pour divers projets ce serait pour moi le signe que j’ai grandi.

Vous souhaitez tenter l’aventure comme Miss Cherry Candy, cliquez-ici.

crédits photos

Frédéric Lecarpentier

Regards

Alexandre Ropars

The Trust Maker

Publié par

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :