PinUp Story : Hedy Lamarr ou la malédiction de la beauté

Par Rose Autowash

Salut les pin up!

Je vous propose de découvrir tous les vendredis un portrait de femme, qui a inspiré et façonné l’histoire et la culture Pin up.

Je vous invite à compléter le portrait de la semaine en commentaire, par des précisions ou anecdotes curieuses ; mais également proposer des noms pour les semaines suivantes.

Pour lancer cette rubrique, je vous ai préparé quelques lignes sur la fascinante Hedy Lamarr !

———————

Derrière ce nom se cache une des plus belles femmes au monde.

Hedy Lamarr née Hedwig Eva Maria Kiesler le 9 Novembre 1914 à Vienne, a grandement participé au monde tel qu’on le connait aujourd’hui. Trop en avance sur son temps, elle n’a jamais été reconnue à sa juste valeur de son vivant. Aujourd’hui, on lui attribue une des plus grandes inventions de notre siècle. Derrière la connexion wifi que tu utilises pour lire cet article se cache une seule et même femme: Hedy.

Née d’un banquier curieux et pédagogue et d’une mère pianiste, Hedy débute dans la vie avec quelques avantages.

Alors qu’elle est encore adolescente, et après plusieurs apparitions au cinéma, elle tourne dans Extase (1933) complètement nue et simulant un orgasme. Ce film fait scandale et Hedy sera précédée d’une mauvaise réputation à cause de ce rôle.

Fuyant son premier mari pro-nazi et jaloux obsessionnel (en partie à cause de son premier rôle), Hedy signe un contrat avec la Metro Goldwyn Mayer, s’offre une vie mondaine, mais passe son temps libre à créer et inventer toutes sortes de choses.

Inquiète pour ses amis restés en Allemagne et en Autriche, elle met au point avec son ami George Antheil un prototype de radio-guide secret pour les torpilles envoyées aux Allemands. Ils déposent le brevet en 1942, mais Hedy est elle trop belle pour être intelligente? Les schémas tombent aux oubliettes pendant 20 ans. Elle ne recevra jamais un seul centime de cette avancée technologique.

Hedy Lamarr au cours de son vivant, sera surtout connu pour sa liberté sexuelle et ses mariages successifs. Grande séductrice, elle compte parmi ses aventures, Charlie Chaplin, John Kennedy, Orson Welles et bien d’autres.

Malheureusement, la fin de sa vie est triste, après la fin de sa carrière d’actrice, Hedy, sombre dans les amphétamines, la chirurgie esthétique, et dilapide sa fortune.

En 1990 un journaliste découvre et reconnait le rôle important d’Hedy Lamarr de l’invention du système de sauts de fréquence. Son brevet fut utilisé pendant la guerre du Vietnam pour fabriquer des drones de surveillance.

Elle sera enfin reconnu pour son invention en 1997 avec un prix de l’Electronic Frontier Foundation où elle n’assistera pas à sa remise et commentera « C’est pas trop tôt ».

Encore aujourd’hui, son système est utilisé pour le GPS, le Bluetooth et le Wifi.

Elle meurt le 19 Janvier 2000, reculée et quasiment oubliée de tous.

Publié par

Une réponse sur « PinUp Story : Hedy Lamarr ou la malédiction de la beauté »

  1. Whoahou!! Quelle femme ! Trop méconnue en effet… Et j’ai l’impression que les beautés et les femmes qu’on admire aujourd’hui ont eu des vies maudites et brisées… Peut être l’apanage des grandes stars…

    Le côté scientifique en moins sont histoire me fait penser à Rita Hayworth… Cette femme me bouleverse et me fascine.jai lu beaucoup de livres à son sujet et j’en ressort à chaque fois totalement émue… Merci pour ce nouveau rendez vous du vendredi !!

    J'aime

Répondre à Sissi Hart Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :