10 questions à Bambi Freckles’s Miss Pin-Up France 2021

Bonjour Bambi ! Qui es-tu? D’où viens-tu?

Bonjour les lecteurs et les lectrices de Pul&P, ici Bambi Freckles’s. Et, paraît-il, Miss pin-up France 2021.

J’ai d’abord été élue Miss pin-up Provence Alpes Côte d’Azur puisque je suis de cette belle région où chantent les cigales et fleuri le mimosa.

Passionnée de mode, de décoration et d’esthétisme des années vingt aux années 60.

Vous suivez déjà mes articles sur ce webzine, à la rubrique « écologie », où je vous donne quelques conseils pour vivre éco-responsable. Voilà, ça c’est moi: une pin-up écolo qui vit de vintage, de nature et de bonne humeur.

Une explication de texte sur ton pseudo?

Oui, bien sûr. Mon pseudo est né il y a tout pile 10 ans, au moment où j’ai découvert la communauté vintage et où j’ai fait mes premières scènes burlesques. Ce nom permettait de bien différencier ma vie privée et ma vie publique. « Bambi », pour la fan de Disney que je suis, tient surtout au fait que je ressemble un peu à ce personnage. Le côté animal roux, avec des grands yeux aux cils papillonants et des jambes toutes maigrichonnes.

« Freckles » se traduit par « taches de rousseur », pour le côté plus subtil, plus taquin: une tache de rousseur peut se trouver là où on ne l’attends pas forcément: sur une pommette évidemment, sur l’arrondi d’une épaule, le haut d’une cuisse ou le creux d’un poignet. Et puis, ça sonne « croustillant » comme mot.

Comment as-tu choisi ta tenue de jour?

Je voulais quelque chose de frais, joyeux, coloré, floral et surtout respectueux de mes valeurs pour la cause environnementale.

Inspirée de ces ensembles des années 50 dont la robe et la doublure du manteau sont assorties, notamment celui de Jean Patou qu’a portée Carmen Dell’Orefice en 1959, j’ai cousu ma robe dans un rideau vintage trouvé chez Emmaüs.

J’ai voulu coudre moi-même toutes mes tenues et accessoires, ça a été un peu difficile en matière de timing mais c’est finalement ce que je préfère dans un concours: l’excitation de la préparation.

Comment as-tu vécu le moment du show?

Très bien, je me suis vraiment amusée. C’était génial. Je crois que ça a été mon moment préféré dans la soirée d’ailleurs. J’ai eu les réactions que j’espérais du public et la scène, très grande et magnifique, nous donnait l’occasion de donner le meilleur de nous-même. Même en temps qu’ancienne danseuse burlesque, j’ai rarement eu l’occasion de frôler des scènes aussi belles.

Chacune a pu exprimer sa personnalité. Les techniciens nous ont laissé choisir nos éclairages et nous ont super bien coaché. Et, cette fois, je ne suis pas tomber, haha. Donc, ouai, c’était vachement mieux qu’aux régionales du coup.

Dis-nous en plus sur ta tenue de soirée!

A mon sens, la robe de soirée d’une pin-up doit être « wahou ». Et, il faut que ça brille. J’ai une obsession pour les strass et les sequins qui vont scintiller avec les lumières de la scène. J’ai donc fait une tenue tout en sequins dorés réhaussée de strass verts et rouges et de fleurs artificielles paillettées.

L’inspiration vient des robes du glamour hollywoodien des années 50, de l’exotisme de Carmen Miranda, des pin-up sexy de cartoons telles Jessica Rabbit ou de la Girl de Tex Avery, et de mon cerveau aux idées un peu spéciales. C’était un sacré défi à coudre en un temps record puisque je n’ai eu qu’un mois et demi entre l’élection PACA et le séjour en Nouvelle Aquitaine pour les nationales.

Que retiendras-tu de l’élection?

Tous les bons moments.

Les belles rencontres avec toutes ses femmes passionnées et passionantes, le super workshop avec Lolly Wish, le lieu magique qui nous a accueilli…

Et les fous rires avec la team PACA, notamment avec Lady Alba ma première dauphine régionale: j’en ai eu mal aux abdominaux encore trois jours après la fin du séjour. Je ne vais jamais m’en remettre de cette blague de pingouin.

A qui souhaites-tu dédicacer ton écharpe?

A vous toutes, les pin-up. A celles qui sont complexées, à celles qui ne se prennent pas la tête, à celles qui sont passionnées par cet univers, à celles qui osent être différentes, à celles qui se fichent du qu’en-dira-t-on, à celles qui on une revanche à prendre sur la vie… Bref, à toutes celles qui l’auraient aussi mérité.

Des projets pour cette année?

Plein… Enfin, en espérant que la situation sanitaire s’améliore et que les événement auxquels j’ai prévu de me rendre aient bien lieu.

Je prévois déjà un petit road trip pour cet été lors duquel je passerai par la région parisienne, la Normandie, la Belgique et les Hauts de France pour l’incroyable festival Bethune Retro. J’emmène mon mari photographe, évidemment, mais je vais tout de même chercher quelques collab’ avec d’autres (si vous me lisez…).

Je pense et je dessine déjà ma robe de soirée pour l’élection de Miss pin-up France 2022 où je remettrai sa couronne à la prochaine élue (nan, mais vraiment, c’est ce que je préfère: penser et coudre mes tenues pour les beaux événements).

En finir avec mon plus grand complexe, continuer à écrire pour Pul&P, agrandir ma garde-robe avec plus de belles pièces authentiques, commencer à me faire une cagnotte pour tenter d’aller à Las Vegas en 2022, et beaucoup de choses secrètes.

Un petit conseil pour les futures candidates?

Autant que chacune en aura besoin, oui. Le tout premier, et sans aucun doute le plus important, est de participer dans le but de vous amuser. Profitez-en à fond, vous verrez que les journées d’élection sont riches et passent vraiment très vite. Donnez le meilleur de vous-même, de cette façon vous n’aurez aucun regrets. Vous prévoyez de mettre du tulle sur votre robe de soirée? Mettez en beaucoup plus (ça, c’est le conseil que m’a donné ma déléguée régionale, Marilyne Hepburn, et c’est un super conseil)! Pareil pour les strass, pour les fleurs à cheveux, etc… Voyez grand: un concours tel que celui de Miss pin-up n’a pas d’égal en matière de prestige en France, il mérite que vous mettiez le paquet parce que c’est LE moment où vous pouvez vous le permettre. Vous n’aurez que très peu d’autres occasions de porter vos plus grandioses tenues.

Vous verrez que toutes les autres candidates sont absolument adorables, et aussi stressées que vous: soutenez-vous, aidez-vous. Chacune est différente, nous venons toutes avec des bagages différents: pas le même tempérament, pas le même parcours, pas le même look. N’essayez pas de ressembler à une autre que vous simplement parce que vous admirez cette personne: restez-vous même.. Nous avons toutes quelque chose à apporter aux autres, et ce concours permet justement d’échanger, d’en sortir plus grandes et plus riches.

Crédit photo couverture Clément Tiberghien

Absolutely PinUp / Jean-Luc Faure / Mickaël Rius

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :