5 vraies bonnes résolutions pour devenir l’héroïne de la planète

Qui dit « nouvelle année », dit bien trop souvent « bonnes résolutions ».

Berk! De quoi être dégoutée des 364 prochains jours.

Se mettre au sport, manger équilibré, trier ses fringues, arrêter de gueuler sur les enfants, boire des jus de légumes plutôt que des bières… Rien de bien motivant, on est d’accord.

Surtout que, franchement, personne n’a jamais réussi à tenir ce genre de mauvaises idées.

Alors, maintenant on arrête les résolutions égocentriques basées simplement sur une envie de fluidifier son transit intestinal et on se fixe de vrais objectifs qui feront du bien au Karma… Et à la planète! Oui je suis toujours l’écolo chiante et je suis toujours là pour vous dire ce qu’une pin-up doit faire pour sauver les ours polaire et la forêt amazonienne.

Pour accomplir vraiment ses bonnes résolutions écologiques et s’y tenir, il faut les choisir simples, motivantes et pas trop nombreuses.

En vraie passionnée de mode vintage, on visite plus de friperies.

Et on diminue fortement les achats impulsifs sur des sites de vêtements neufs venant d’Asie. Ouai, c’est moins cher, c’est tentant, je peux comprendre mais quelle satisfaction d’avoir plutôt dans son dressing une belle pièce de qualité qu’on va pouvoir garder longtemps et dans laquelle on pourra crâner parce que personne n’a la même.

« Ventre Dieu, Lady Mireille à la cerise, j’adooooore ta roooooobe! Tu l’as trouvée sur quel site?

– Que nenni, Lady Nompourri, c’est une pièce unique que j’ai chiné moi-même dans les tréfonds d’une friperie de quartier. Jamais tu n’auras la même et toujours je serai plus stylée que twaaaaa! ». Elle va tellement crisper les orteils dans ses escarpins la Nompourri, qu’elle va en rayer les semelles avec ses ongles.

Vous avez une idée de tenue ou un modèle bien particulier en tête? Oui, achetez le neuf si ça peut vous faire plaisir. Dans ce cas, soutenez les petits commerces comme ceux de Mademoiselle Gisèle par exemple. En temps que passionnées, ces commerçants sauront vous conseiller et vous proposer exactement ce que vous cherchez… Ou mieux, ce à quoi vous n’aviez même pas pensé seule derrière l’écran d’accueil d’Ali Express.

Je termine mes produits de beauté avant d’en racheter.

Oui, même les cracras! Bon, sauf si vous faites des réactions allergiques… Encore que: votre crème pour le visage ne convient pas à votre peau? Elle hydratera alors très bien vos mains ou vos pieds qui sont moins sensibles que votre minois. C’est LA solution pour finir vos pots. En revanche, on évite de faire le contraire: la crème hydratante pour corps, elle, elle ne va pas sur votre visage! Par contre, elle nourrira votre canapé ou vos chaussures en cuir.

Au moment d’enfin racheter du neuf, tournez-vous vers des produits bio, naturels, vegans et/ou cruelty free. Que ce soit pour vos soins ou votre maquillage. Aujourd’hui, on observe une différence de prix vraiment très faible pour une qualité supérieure des produits bio. Le choix est vite fait.

Si je choisis de me mettre au sport, j’en profite pour pratiquer le plogging, qui, je précise, n’est pas une pratique sexuelle incluant des objets…

L’idée vient de Suède, le pays d’IKEA où on donne comme nom à une étagère Billy ou à une assiette Färgrik ! Voilà pourquoi cette pratique est à risque si on s’introduit des objets de ce pays pendant les câlins… Non mais vous êtes sérieux?! Une étagère quoi! Non, même si vous ne l’avez pas encore montée, c’est pas une bonne idée… Non, même pas cette pièce restante dont on ne sait jamais quoi faire.

L’idée du plogging est de profiter de son footing pour ramasser des déchets jetés dans la nature. Les « ploggers » sont donc équipés de baskets et de sacs plastiques. Mais, attention, le principe n’est pas de simplement ramasser les ordures !

Il faut sauter, marcher, se baisser. Bref, vous faites des squats pour la planète et aussi pour votre popotin histoire de fractionner l’exercice du footing pour optimiser le renforcement musculaire. Et si vraiment la flemme de faire du sport, je vous comprends. Allez juste ramasser des déchets dans ce cas. C’est l’occasion d’une balade en famille à la campagne, au parc, en bord de mer, le long d’une rivière ou d’une route (attention, l’autoroute on évite cependant).

Enfin, c’est vous qui voyez, vous faites ce que vous voulez de cette coquine d’étagère aussi après tout. 😅

Je me mets enfin à la couture.

Ne dites pas le contraire, j’en vois dans le fond qui adoreraient savoir coudre pour se faire leurs propres robes ou accessoires. Je vous vois, et je vous entends souvent. Vous me le dites sans arrêt. Et, bah, allez-y! Qu’est ce que vous attendez exactement?

Les magasins de tissus tels Mondial Tissus proposent des ateliers avec un prof pour vous enseigner les bases et vous donner quelques astuces. Notre chère Lady Pumpkin, copine pin-up qui vous propose des vidéos sur Culture pin-up, c’est justement son job.

Raison de plus pour la soutenir et vous y mettre. Pas le temps d’aller à des cours? Youtube est votre ami! J’ai moi-même appris à coudre toute seule avant la démocratisation des vidéos de tutos sur internet: alors, maintenant, c’est encore plus facile pour vous.

Commencez par coudre des choses simples: des lingettes à démaquiller lavables pour dire « Adieu » à vos disques en coton jetables, des sachets pour faire vos courses en vrac, des charlottes en tissu pour recouvrir vos plats de restes et abolir le cellophane. Vous allez très vite devenir addict à la couture et vous lancer dans la confection de vos plus jolies robes qui tournent juste pour énerver un peu plus Lady Nompourri.

Faites de vrais cadeaux à la nature.

Installez un hôtel à insectes, plantez des arbres, cultivez vos fruits et légumes… Oui, c’est possible aussi en appartement: face au sud, derrière un volet, ce sera parfait pour un hôtel à insectes ou un nichoir à oiseaux; un noyau d’avocat, de mangue ou de litchi qu’on fait germer devient une superbe plante d’intérieur; une jardinière avec des fraisiers, un pied de tomates de cerises ou de courges se plaira très bien entre votre canapé et votre baie vitrée.

Si vous êtes à la campagne, alors là vous n’avez vraiment aucune excuse : installez plus de nichoirs à oiseaux, plus d’hôtels à insectes, plantez plus d’arbres, cultivez plus de légumes, mais aussi composter vos déchets de cuisine, adoptez des poules, mettez des récupérateurs d’eau (c’est l’un de mes projets de cette année d’ailleurs).

On prend très vite goût à faire des petits choses simples pour un maximum de beaux résultats.

Alors, c’est quoi vos objectifs écologiques pour cette nouvelle année?

N’hésitez-pas à les partager sous cet article et à échanger vos bonnes idées.

Bambi Freckels

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :