Simone Signoret

l’Amérique, Marilyn et le pardon…

Simone Signoret rencontre le réalisateur Yves Allégret en 1943. Ils ont une fille, Catherine, et se marient en 1948. Mais ce premier tandem de cinéma (Allégret lui offre plusieurs rôles importants) ne résiste pas au charme d’Yves Montand, alors vedette du music-hall. Le coup de foudre a lieu durant l’été 1949, à Saint-Paul-de-Vence où le couple se marie en 1951.

Intellectuelle et issue d’un milieu bourgeois, Simone Signoret parfait l’éducation de Montand et l’entraîne dans son engagement politique. Elle le soutient, l’inspire, le protège. Il élève sa fille, Catherine Allégret qui, plus tard, devient à son tour comédienne. Durant plus de 35 ans, les époux éprouvent l’un pour l’autre une totale admiration et résistent aux aléas de la vie, et notamment à l’épisode Marilyn.

En 1960, le duo est en pleine aventure américaine : Montand triomphe au music-hall, Signoret reçoit l’Oscar de la meilleure actrice. Ils sympathisent alors avec le couple Marilyn Monroe-Arthur Miller.

La star hollywoodienne s’ennuie avec Arthur et voit en Yves un Di Maggio. Elle impose donc Montand dans le film Le Milliardaire et leur idylle éclate au grand jour.

Marilyn Monroe et Yves Montand passent chaque seconde de leurs jours ensemble. Et bientôt de leurs nuits. Ils vivent côte à côte dans ces mêmes bungalows où ils n’étaient que des amis, dînent chaque soir en tête à tête jusqu’au : «Nous l’avons fait !» que Marilyn confie à l’époque à Lena Pepitone, son amie.

Yves Montand, lui aussi, est envoûté : les deux amants s’efforcent de cacher leur liaison. Un jour, ils se rejoignent entre deux vols à New York mais les journalistes les attendent : « L’idée que je puisse quitter Simone est simplement ridicule », dit alors l’acteur. Marilyn croyait pourtant à cette histoire. Plus encore, elle était « tombée amoureuse de lui» : «Il m’a dit qu’il avait passé avec moi des moments délicieux et qu’il espérait que j’avais été heureuse avec lui », désespère-t-elle face à l’inébranlable amour que porte l’italien à la belle française: «C’est bien simple, je ne peux pas vivre sans Simone. C’est une femme exceptionnelle ».Yves Montand rejoint Simone en France après la promotion du film Une Femme Exceptionnelle qui, malgré le déchirement, pardonne et pardonnera toujours…

À la fin des années 1970, la beauté de Signoret s’efface et sa santé se dégrade, mais le couple reste uni, malgré les écarts de Montand. Durant l’été 1985, un cancer du pancréas est diagnostiqué, mais l’opération chirurgicale est un échec. Simone Signoret décède le 30 septembre 1985 dans leur maison d’Auteuil, dans l’Eure. Montand est dévasté. En 1991, il sera inhumé aux côtés de Simone Signoret au cimetière du Père-Lachaise.

Un physique toujours assumé, une intelligence et un engagement incroyable, un personnage, un caractère, une filmographie et des ouvrages littéraires de qualité voilà ce qu’il nous reste de cette grande dame, étoile du cinéma international…

Trixie Pearl

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :