Déculpabilisez, vous êtes déjà un peu écolo

Hey les pin-up, vous êtes déjà un peu écolo

Dé-cul-pa-bi-lisez!

Sans même vous en être rendu compte, vous avez déjà commencé à avoir une démarche écologique.

Dépoussiérons aujourd’hui l’image de l’écolo crado qui vit nu au fond des bois et fait ses besoins dans les buissons, démarche pas forcément intelligente quand on est constamment pieds nus d’ailleurs… Bref!

Non! Non, les écolos du XXIème c’est vous aussi les pin-up et les vintage-addicts. Voici les atouts, les habitudes, que vous avez déjà pour sauver le Monde.

  • Vous ne suivez pas les tendances de la mode actuelle.

Vous l’avez compris, la mode, le regard des autres, la société de consommation vous veulent du mal. Elles vous jugent, elles vous font dépenser trop d’argent. Il faut être tendance, il faut s’habiller comme Marie-Nabilla, suivre la mode qui se démode, être toutes identiques…

Consommer des fringues à outrance, aller chez H&M trois fois par mois ce n’est ni bon pour votre budget, ni bon pour votre moral et encore moins pour la planète.

Arrêter de suivre les tendances c’est se réapproprier la mode, c’est dire « je n’en ai absolument rien à fouDre (oui, je m’autocensure) de ce que vous pensez de moi! J’aime mon style, j’aime ne pas vous ressembler, je suis unique ». Vous vous dirigez plus facilement vers des vêtements de qualité, vous consommez de manière plus réfléchie parce que vous n’êtes une victime de la fast-fashion.

  • Vous êtes créatives.

Parmi vous, il y a beaucoup d’artistes, de couturières, de tricoteuses, de touche-à-tout. Vous aimez faire plutôt que d’acheter tout fait. En soit, ça a son petit côté écolo aussi. Prendre le temps de fabriquer un objet, un vêtement, un accessoire pour sa tenue c’est aussi lui donner de la valeur.

Personnellement, je n’ai aucune envie de jeter la dernière robe que j’ai cousu ou le nouveau chapeau que je me suis embêtée à faire parce que ce n’est plus tendance (on en revient au point précédent, t’as vu?). Tout ça, ça reste dans mon dressing et je continue de les porter avec fierté pendant plusieurs années.

Pour celles d’entre-vous qui, vraiment, ne sont pas douées de leurs dix doigts, je sais que vous aimez les créations de talentueux artistes qui font le job à votre place: fleurs pour les cheveux, bijoux, vêtements, accessoires… Faire travailler les petites artisans, ça, c’est hyper écolo.

  • Vous aimez chiner

Vous êtes accros à Vinted, aux friperies, à Emmaüs et aux vide-greniers. Le vintage c’est « in » et c’est bon pour la planète. Pareil pour le seconde main: on redonne vie à un vêtements destiné à être jeté, on ne nourrit pas le monstre de l’industrie textile, on n’encourage pas le travail des enfants dans des caves, on n’utilise pas une fois encore de l’eau pour produire, des teintures, du coton élevé aux pesticides et d’autres fibres textiles polluantes.

La plupart des pièces vintages sont des exemplaires uniques qu’il faut avoir pris le temps de trouver, il faut fouiller, chercher sa taille, tomber sur un coup de coeur, parfois négocier le prix: du vrai sur-mesures en quelques sortes. Et on rejoint encore le point précédent qui rejoignait déjà son point précédent (vous suivez?) : qui aurait envie de rapidement se débarasser de tels trésors?

Le vintage, c’est le must de la mode écolo.

  • Les astuces de grands-mères vous passionnent

Vous n’aimez pas seulement les fringues de grands-mères, vous aimez aussi leurs bonnes vieilles astuces. Déjà, pour entretenir vos fameuses fringues vintages, vous avez renoncé aux produits chimiques et agressifs. Alors c’est une véritable révélation quand mamie vous apprend que vous pouvez aussi prendre soin de votre maison, de votre jardin, de votre santé et de votre corps avec des produits sains et simples (tiens, je viens d’inventer un terme: « saimple »! De toute beauté). Je vous en donnerai plein dans de futurs articles: nos mémés ont été écolo sans le savoir avant nous.

  • Vous avez lu cet article

Si ça ce n’est pas la preuve de votre bonne volonté!

Vous êtes sensibles à la cause environnementale et vous savez que chaque petite action à un effet positif sur notre planète. Bravo! Si seulement tout le monde faisait comme vous.

Ouai, parce qu’en fait Greenpeace a annoncé que Barbie pratiquait la déforestation à outrance. Ken s’est barré sauver les tigres du Bengal et est tombé éperduemment amoureux d’une femelle orang-outan vachement plus écolo.

Bambi Frecles’s qui vous donne rendez vous dans deux semaines pour un article sur les collants. 🥳

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :