Elle, ce n’est pas une PinUp!

Mais au fait, c’est quoi une Pin’Up ?

Voilà que je m’empresse de poser la question à mon ami Wikipédia qui me répond :

« Une pin-up est une représentation de femme, dessinée ou photographique, dans une pose attirante ou « sexy », d’où l’expression anglo-saxonne de « pin-up girl » qui pourrait se traduire en français par « jeune femme épinglée au mur ». Le mot est employé pour la première fois en 1941. Depuis leur apparition, les pin-up sont restées un symbole de charme et d’érotisme régulièrement remis au goût du jour. »

Merci Wiki mais as-tu bien dit « sexy » et même … érotisme ? Pire « régulièrement remis au goût du jour » ?!

Non, non, non ! Ne t’y mets pas non plus ! Je veux rester prostrée dans les années 50 et seul mon idéal de la féminité et mon seuil de tolérance au sex appeal sont acceptables !

Bien sûr, je suis ironique. Si vous avez pris la peine de lire jusqu’ici je devrais éviter la lapidation en place publique.

Si vous avez lu les articles de la série « Fausse Pin’Up » ou si vous connaissez mon travail, vous l’avez compris, je suis profondément féministe, et selon moi, le féminisme sain commence par une entraide et surtout un profond respect envers les choix de chaque femme… Utopie ? Peut-être, mais je n’ai que 35 ans, je n’ai pas roulé ma bosse et malgré les horreurs que je peux lire chaque jour, j’espère encore.

Cet article plus personnel me surprend moi-même car je suis bien dans l’ombre, j’écoute beaucoup, parle peu.

Alors, pouvez-vous répondre à cette question mieux que Wiki, qu’est-ce qu’une Pin’Up ?

Je vais simplement commencer par ces femmes, laquelle est une Pin’Up, laquelle ne l’est pas et pourquoi ?

PHOTOS MAMIE VAN DOREN

Et bien au risque d’en décevoir certains, il s’agit de la même femme sur cette série de photo. Mamie Van Doren, qui assume son statut de sex-symbol depuis près de 70 ans ! Alors, véritable icône ou Pin’Up « déchue » ? Comment aurait vieilli Marilyn à votre avis ? Une belle grand-mère sage avec son chignon grisonnant ou en véritable bombe sexuelle parce qu’un mythe ne meurt jamais ?

J’ai bien compris que ce qui « gênait » au final c’était d’assimiler Pin’Up à attraction sexuelle. Je n’ai pas la science infuse mais ce qui est certain, c’est que si quand vous étiez enfant une Pin’Up était illustrée sur votre t-shirt préféré, dans les années 40, votre mère ne vous l’aurait jamais acheté ! Comme elle ne vous aurait pas acheté un magazine coquin en 1990…

Oui mais ce n’est pas pareil ! Et bien… si.

Vous connaissez les Pin’Up illustrées de Vargas ? Ce sont mes préférées, elles sont magnifiques et il se trouve qu’elles font partie des plus connues. Elles ont largement été popularisées suite à leur parution dans le magazine ESQUIRE ! Et je vous le donne en mille, Esquire est un magazine pour homme. Je parle bien au présent car il est toujours dans les kiosques ! C’est même lui qui décerne le titre de « la femme la plus sexy » !

Bon passons, sûrement une erreur de parcours ! C’est bien connu la Pin’Up suggère mais ne dévoile rien ! Et puis il y en a eu d’autres des illustrateurs comme Elvgren qui suggère… suggère… en détail.

Mais comment se fait-il que pour nous la Pin’Up se soit figée dans les année 40-50 ? Et bien peut-être que c’est la période où elles ont eu le plus de succès et du coup le plus largement diffusées. Que voulez-vous, il fallait bien remonter le moral des troupes ! Oups ! Je m’égare ! Il fallait bien que l’on donne au GI une inspiration pour décorer leur paquetage et la coque de leurs bombardier !

Objet de fantasme ou de décoration ?

Je me vois briser quelques rêves et nous voilà en train de remettre en cause la condition de ses femmes que nos ménagères qualifiaient de « légères ». Aujourd’hui nous avons profondément évolués, c’est une grosse #?§@! ou juste une pauvre &?!%$ … ! Bref.

Stop ! Dans cet univers, il doit bien être chose aisée de trouver une de la pudeur plus que de la sensualité !

Bettie Page par exemple !

Je vous invite à taper « Bettie Page nude » sur internet pour vous faire une idée sur ce mauvais exemple !

Marilyn ?

Elle a pas posé pour Playboy ? Si, la fameuse pin’up du mois !

Bon alors Dita Von Teese !! C’est pire… mince.

Mais pourquoi tant de sexe ??? Haine pardon !!

Objet de fantasme, de désir… Alors être une Pin’Up c’est être une femme de petite vertu ?

Pour vous répondre il faudrait poser la question aux principales intéressées, leur demander leur motivation, leur parcours de vie. Personne ne peux répondre en leur nom.

Mais ces femmes d’aujourd’hui, en mini short et bas résille sur les calendriers?

Et bien je vous présente la pin’up moderne ! Oui, désolée c’est Wiki qui l’a dit ! Certes on est pas dans le même contexte retro/vintage que nous abordons sur notre groupe mais si si, ce sont au sens propre, des Pin’Up !

Alors ça y est j’entends pester… « vulgaire », « allumeuse »…

C’est évident ces filles font tout pour attirer les mecs !

Si vous saviez …

En 2012, Angéline sort de l’emprise d’un homme qui l’a violentée de toutes les manières possibles et imaginables, pendant 4 longues années. Un corps abîmé, un manque cruel d’estime de soi. En somme, une moins que rien.

Je redécouvre les vêtements, le maquillage… Je tombe presque dans l’excès: extensions peroxydées , faux cils, robe courte et moulante, talons vertigineux… J’ai besoin d’en faire des tonnes, je me ré-approprie mon image. Mon corps est à nouveau à moi, j’en fait ce que je veux !

Et je peux vous l’assurer, la dernière chose que j’espérais c’était d’attirer les regards masculins sur moi ! J’avais bien assez morflé !

S’en est suivi les cours d’effeuillage, les photos…

Toi la féministe ? Tu t’es déshabillée sur scène ?!

Lolly Wish vous l’assurera, oui, on peut-être « strip-teaseuse » et profondément féministe. Prendre possession de son corps. Le dévoiler sans jamais le léguer.

Si à l’époque le terme Pin’Up était clairement défini : la femme fantasme que l’on épingle sur le mur, elle est de nos jours beaucoup plus vaste.

Cela va aller de la bombe en couverture d’un magazine masculin (nue ou pas mais c’est bel et bien la définition originelle) à la femme qui s’habille rétro celle qui est largement plus plébiscitée dans nos groupes Facebook et forums. Mais dire que l’une est une Pin’Up et pas l’autre serait juste une aberration de ma part et un manque de logique. De même que je n’ai pas envie de faire une composition avec des brides d’histoire qui me plaisent en occultant ce qui me déplaît pour vous faire une représentation idéale de la pin’up.

Notre devise : Vintage style, not vintage values.

Si la liberté des femmes était bafouée à cette époque, aujourd’hui nous avons la chance de choisir quelle pin’up nous voulons être ! Habillée, à poil. Être une ménagère ou une working girl. Devenir une none ou une grosse %@?€# si c’est votre rêve !

Soyez qui vous êtes, respectez-vous mais surtout, respectez les autres !

Pour en savoir plus, voici deux lectures qui devraient vous éclairer :

La pin-up US, un exemple d’érotisme patriotique – Camille Favre

Pin-Up au temps du pré-Code – Mélanie Boissonneau

Et pour finir une illustration de Pin’Up boy ! Et oui ça existait aussi, bien sûr toujours illustrés par des femmes… Toutes des %?!€ !!! 😉

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :