Les aventures de Dollykitten, épisode 7

VOYAGE DANS LE TEMPS ET DANS LE VENT

J’ai donc continué ma route en direction de Napier. Certaines personnes m’en avaient parlé comme étant la ville « Art Deco » par excellence. J’étais particulièrement pressée de m’y rendre d’autant plus que certains de mes contacts Facebook, m’avaient informé que mon arrivée coïnciderait parfaitement avec le week-end Art Deco. Il s’agit d’un évènement se déroulant chaque hiver durant lequel des passionnés se rassemblent à Napier autour de bals, de marché vintage et d’anciennes voitures.

En arrivant en début d’après-midi je me suis rendue tout d’abord à mon Air Bnb. J’avais loué une immense chambre dans un très ancien manoir aux allures hantées…

La maison était imposante, j’ai été accueillie par le mari accompagné d’un immense chien qui m’arrivait jusqu’à la taille. En découvrant ma chambre je suis restée bouche bée devant la décoration d’inspiration victorienne et la vue sur la mer depuis le balcon. Je me suis empressée de déposer mes bagages pour me rendre directement dans le centre-ville, où j’avais prévu de retrouver certaines personnes avec lesquelles j’étais en contact. Le temps de trouver un parking et trouver l’événement, que déjà le concours d’élégance avait commencé. Dès mon arrivée, j’ai ainsi pu profiter du défilé de belles tenues authentiques des années 30. Mes premières rencontres ont été : Rose, l’organisatrice du marché vintage d’Auckland (rencontrée déjà cet hiver) et Colin et son mari, vivant leur passion pour les années 30 au quotidien.

Rose m’a présentée à d’autres passionnés avant de faire le tour des stands et boutiques vintage de la ville. J’ai déniché une superbe robe en velours, un manteau, plusieurs paires de gants et des chaussures ; le tout années 30. Mes trouvailles m’ont particulièrement satisfaite, j’étais comme une enfant à Disneyland j’avais trouvé ma ville préférée !

J’ai ensuite visité par moi-même le centre-ville. Napier a été victime d’un tremblement de terre en 1931 et a été rasée puis reconstruite dans le style art-déco. Le centre est donc aujourd’hui une véritable merveille à visiter et je ne savais plus où donner de la tête tellement les bâtiments m’impressionnaient.

Le jour suivant, j’ai continué ma visite de la ville en retournant au marché vintage et dans les différentes boutiques. Mon porte-monnaie avait beau crier désespérément famine, j’ai continué mon infatigable mission shopping.

Malgré l’hiver, les températures étaient vraiment agréables, j’avais l’impression d’être à Nice durant le printemps. J’avais repéré sur le programme de l’événement, un rendez-vous fixé dans un hôtel restaurant. J’espérais pouvoir y retrouver mes nouveaux amis et rencontrer davantage de personnes. Le bâtiment était un immense hôtel art-déco et le rendez-vous se trouvait dans un petit salon au murs tapissés de velours turquoise.

Seule, j’ai observé les groupes de personnes entrer dans l’hôtel. C’était un véritable défilé de tenues élégantes ! J’ai vu des plumes, des perles et des robes de soirée à se damner. Les gens semblaient tous se connaître plus ou moins. Je suis restée une heure à les observer tout en cherchant certaines personnes rencontrées la veille.

La pièce a fini par se remplir rapidement, elle était totalement bondée lorsque soudain une femme a fière allure s’est dirigée vers moi pour se présenter. Elle était grande, particulièrement élégante, et se démarquait du reste de la pièce grâce à son allure et sa tenue authentique. Elle se prénommait Inger et tout en discutant nous avons fini par nous rendre compte que nous étions déjà en contact sur Facebook. Elle m’a présentée à plusieurs passionnés.

J’ai commençé à me sentir de mieux en mieux et j’étais sincèrement ravie de pouvoir les rencontrer. Certains, telles que Inger, venaient spécialement d’Australie pour le week-end. Petit à petit nous avons commencé à former un groupe et je les ai suivis dans un restaurant où nous avons passé le reste de l’évènement. D’autres personnes telles que Colin et son mari (rencontrés la veille) sont venus compléter notre groupe.

La nuit s’est terminée dans les rires et la bonne humeur autour de verres de vin. Nous avons fixé un rendez-vous en été, pour le grand Festival Art Deco, avec toutes ces personnes que j’avais pu croiser durant le week-end. Je suis repartie le cœur léger jusqu’au manoir, ravie de cette soirée mémorable et riche en rencontres.

Une longue nuit de repos m’attendait avant de repartir sur la route jusqu’à Wellington. J’avais rendez-vous avec un ami de Suzana et Lucio chez qui il était prévu que je loge le temps de mon séjour. Et c’est donc après six heures de route que je suis arrivée dans la ville réputée pour son vent, d’où son surnom « Windy Welli ». J’ai été accueillie à la tombée de la nuit par Ivan, un brésilien jovial et particulièrement sympathique.

Ivan travaille chez WETA, le studio de production de Peter Jackson qui s’occupe de tous les effets spéciaux des films comme le Seigneur des Anneaux, Narnia ou Games of Throne.

Passionné par l’Italie, Ivan possède une Fiat 500 de 1967 qu’il a appelé Nuvola, et quelques jours plus tard, c’est avec sa mini voiture qu’il m’a fait visiter toute la côte entourant Wellington. Les paysages étaient époustouflants et paradisiaques, nous sommes même passés devant un immense panneau WELLINGTON, ressemblant étrangement aux collines d’HOLLYWOOD de Los Angeles. Et c’est là qu’il m’a expliqué qu’il se trouvait juste à côté de son lieu de travail « Weta » qui était en quelques sorte le Hollywood de Nouvelle-Zélande. Plutôt cool non ?

J’ai profité de mon séjour de plusieurs semaines à Wellington pour prendre contacts avec les pin-up vivant sur place. Tout d’abord autour d’un goûter, j’ai rencontré Libby Greatnews avec ses sublimes cheveux bleus et Hayley Cherryblossom. Avez-vous déjà entendu parler des Drag King ? Personnellement avant Libby je ne connaissais pas du tout, le concept est original et vraiment fascinant à l’image des drag queens.

J’ai rencontré plus tard d’autres passionnées de vintage qui sont devenues par la suite des amies : Carrie, Rachel et Tracey. J’ai également fait la connaissance de la jolie Heather qui m’a fait faire le tour des friperies et boutiques solidaires dans lesquelles par exemple j’ai découvert un livre incroyable datant des années 50 et expliquant les techniques de coiffure de l’époque !

C’est d’ailleurs à Wellington, que j’ai trouvé ma boutique vintage néo-zélandaise préférée : Ziggurat. J’ai refait entièrement ma garde-robe ! J’en ai d’ailleurs profité pour prendre contact avec un photographe et organiser deux shootings photo.

Mon séjour à Wellington m’a permis de me reposer et de prendre mon temps. J’ai profité des paysages, j’ai visité la ville et le musée, j’ai recommencé à lire et écrire et surtout j’ai pris du temps pour moi. La réputation de la météo à Wellington ne m’a pas déçue, le vent et les tempêtes pouvaient être particulièrement violents.

Allongée dans le lit, j’ai même pu faire l’expérience de deux légers tremblements de terre. La sensation est étrange. J’avais l’impression qu’un train était passé juste à côté de moi faisant ainsi vibrer les murs. Mais pas d’inquiétude j’ai survécu car l’aventurière qui sommeille en moi ne craint ni vent ni tremblements !

L’avantage quand on a du temps devant soi, c’est qu’il n’y a plus d’excuse pour ne pas cuisiner ! D’autant plus que je vivais sous le toit d’un ancien chef cuisto qui a pris le temps de m’apprendre à préparer mes légumes. Adieu les bourrelets ! Fini les jupes trop serrées ! La Marion 2.0 était prête à revenir ! En réalité, mes légumes restent toujours plus ou moins mauvais et mes petits bourrelets n’ont pas bougé !

Oui bon j’avoue, j’ai cuisiné des crêpes et du far…

Mon séjour à Wellington était sur le point de se terminer, après trois semaines de séjour. Mais comme d’habitude, c’était sans compter une nouvelle mésaventure !

La suite au prochain épisode…

Dollykitten

Relecture Jiji L’Amorosa

Publié par

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :