Aspirine Rose

Bonjour Aspirine Rose, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs?

Aspirine étant mon pseudonyme, je m’appelle en réalité Julie Marquis, j’ai 28 ans et j’habite à Bourg-en-Bresse près de Lyon depuis que je suis née. Je suis fiancée et en couple depuis 8 ans, et je travaille en temps que prothésiste dentaire.

Par Phil Erad Photographies

Comment as-tu choisi ton pseudo?

Je l’ai choisi pour plusieurs raisons ! À l’époque où je me cherchais encore un pseudonyme, j’ai feuilleté une encyclopédie spécialisée dans les variétés de roses, avec l’espoir de me dégotter un joli nom, et je suis tombée sur l’Aspirine Rose, que j’ai trouvé magnifique.

Je me suis immédiatement souvenu qu’Aspirine est aussi le nom d’un personnage de bande dessinée qui me tient beaucoup à coeur, dans « Grand Vampire » de Joann Sfar. Cette rouquine dark et un peu folle me fait penser à l’adolescente que j’étais et que je suis encore au fond. À ce moment là, j’ai su que j’avais trouvé mon pseudo de modèle. Et pour compléter le tout, le rose est ma couleur préférée, et j’ai très souvent mal à la tête, donc ce nom me convient bien !

Comment as tu découvert le look PinUp?

Cette passion s’est imposée à moi lors d’un fait anodin mais qui a été très marquant dans ma vie. Quand j’étais très jeune, j’adorais feuilleter les magazines people. Étant une grande fan de Marilyn Manson, je me suis arrêté sur une photo de lui et de sa femme de l’époque, et là… J’ai vu Dita Von Teese pour la première fois, dans sa robe de satin bleu électrique, avec son petit renard tout aussi bleu posé sur l’épaule, ses cheveux noirs frisés un peu à la sauvage, sa peau de marbre, et ce rouge à lèvres… Une image qui m’a obsédée pendant longtemps, et qui m’a ouvert une dimension inconnue, celle du glamour et de la Pin Up en général.

Comment définirais-tu ton style?

Je m’inspire souvent des actrices hollywoodiennes de la fin des années 40 jusqu’au début des années 60, pour n’en citer que quelques unes; Rita Hayworth, Marilyn, Jayne Mansfield et autres « bombshells ». Mon style reste assez classique avec peu d’accessoires, je mets en général l’accent sur la silhouette avec des soutien-gorges obus et des jupes très droites bien serrées à la taille. Jamais de tissus en jean, fleuri ou à pois, en revanche je suis une inconditionnelle des motifs en pieds de poule, tweed et tous les autres effets « tissés ».

Par Frédéric Teyssier

Si tu devais citer trois PinUp ou femmes qui ont influencé ta vie qui choisirais tu?

Sans surprise je dirais Dita Von Teese, pour le personnage et son parcours, ma mère à qui je suis fière de ressembler aujourd’hui, et ma soeur jumelle, qui est ma première « fan » et qui m’a toujours énormément soutenu dans mon parcours de Pin Up.

Par Céline Marquis

De quoi t’inspires-tu pour tes shootings?

Bien que je ne fasse pas encore de shooting en lingerie, je m’inspire énormément du modèle Mosh pour son attitude et son style. C’est à cause d’elle si je ne souris pratiquement jamais sur mes photos (haha)! Les peintures de Gil Elvgren, Ryan Heshka et de John Willie sont aussi une source d’inspiration un peu plus lointaine. Le thème du shooting que l’on me propose fait le reste.

Par Ryan Heshka

Si tu avais un message à faire passer aux lecteurs de quoi parlerais-tu?

C’est assez cliché, mais je vous dirais d’enfin oublier le regard et l’approbation des autres. Soyez qui vous devez être. Soyez qui vous êtes déjà. Personne ne fera ce changement à votre place. Quand je vois une personne avec un style excentrique dans la rue, même complètement affreux à mes yeux, je me dis toujours: « Hé bien ! Enfin quelqu’un qui s’assume pleinement, et qui se fait plaisir, je suis contente pour lui/elle! ». Evidemment, avec le travail ce n’est pas toujours possible, mais en dehors, il n’y a pas d’excuse. Foncez.

Par Studio Art Capture

Que peut-on te souhaiter pour l’avenir?

De garder ma bonne santé et ma naïveté le plus longtemps possible (haha)! Plus sérieusement, j’espère bientôt pouvoir fonder ma famille. Dans un autre domaine, je viens de m’inscrire pour les élections de Miss Pin Up Auvergne Rhône-Alpes qui se dérouleront en Juin, alors souhaitez-moi de vivre une expérience belle et inoubliable !

Par Studio Art Capture

Propos recueillis par Dita Von Frite

Photo de couverture Frédéric Teyssier

Publié par

Une réponse sur « Aspirine Rose »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :