Norma Jeane avant Marilyn Monroe

Aujourd’hui, je vais aborder l’enfance, l’adolescence et le début du mythe Marilyn.

Norma Jeane naît le 1er juin 1926 à Los Angeles.

Sa mère Gladys Pearl Monroe, souffrant de soucis psychologiques, est incapable de s’occuper de sa fille. Elle confiera Norma Jeane pendant les sept premières années de sa vie à Albert et Ida Bolender, voisins de sa grand-mère Della, à Hawthorne (Californie).

En 1933, elle peut vivre quelque temps avec Gladys qui loue une chambre chez les Atkinson, à Arbol Street (Hollywood) mais celle-ci est internée l’année suivante suite à une nouvelle crise d’hystérie.

En 1935, Grace McKee, colocataire, collègue de travail et meilleure amie de Gladys, demande à devenir la tutrice de Marilyn, ce qui sera officialisé le 27 mars 1936. Norma Jeane s’installe avec Grace et son mari, Ervin Silliman « Doc » Goddard, à Van Nuys (Californie) mais suite à une tentative d’abus sexuel de la part de celui-ci, Grace préfère placer la jeune fille chez sa tante, Ana Lower, où Jack Monroe, un de ses cousins, l’agresse sexuellement.

C’est suite à ces abus qu’elle aurait été affligée de son bégaiement. C’est au sein 11 familles d’accueil que la jeune Norma essayera d’avoir un semblant de stabilité qu’elle n’aura jamais. Elle est déclarée pupille de l’état à son onzième anniversaire.

En 1941, Norma Jeane fait la connaissance de James « Jim » Dougherty, un voisin de cinq ans son aîné, ouvrier dans la première usine de drones radio-commandés. Grace, arrange le mariage, organise les noces le 19 juin 1942, Norma à 16 ans. Elle abandonne ses études et travaille à l’inspection des parachutes dans l’usine de son mari. C’est dans cette usine qu’elle est repérée par des photographes militaires.

La première photo quasi professionnelle de Norma Jeane est prise à l’automne 1944 par le photographe David Conover de l’armée américaine pour illustrer l’implication des femmes dans l’effort de guerre.

En quelques mois, elle fait la couverture de magazines pin-up et se fait connaître comme la « Mmmmm girl ». Elle rencontre Anton Lavey (Membre du projet Mental Monarch et fondateur de l’église de Satan, objet d’un autre article) « se persuade  » d’abandonner son travail pour se consacrer à sa carrière de mannequin « on » lui ouvre la porte de l’agence Blue Book.

En décembre 1945, elle tourne son premier film-test pour l’agence, afin de promouvoir des maillots de bain. En février 1946, on lui soumet l’idée de changer la couleur de sa chevelure et de passer par le bistouri.

Elle divorce d’avec Jim, avec lequel elle n’a que peu de contacts , la même année .

Rêvant de cinéma, Norma Jeane attire l’attention d’un cadre de la 20th Century Fox, Ben Lyon. Elle signe avec la Fox un premier contrat de six mois le 26 juillet 1946, pour un salaire de 125 $ par semaine. Elle convient alors avec le studio de changer son nom en Marilyn Monroe, le prénom Marilyn étant inspiré par l’actrice Marilyn Miller et le nom Monroe venant de sa mère (elle adoptera officiellement ce patronyme le 23 février 1956).

Elle apparaît pour la première fois à l’écran en 1947 dans « Bagarre pour une blonde » et « Dangerous Years ». Sa carrière est lancée…

À vendredi prochain pour la suite!

Trixie Pearl

Publié par

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :