Le bandana de Rosie The Riveter n’est pas rouge à pois blancs !

S’il y a bien un basique dans la garde-robe de la pin-up moderne, c’est le bandana !

Ce carré, généralement de coton, est surtout connu pour son modèle au motif paisley (ou cachemire).

Souvent signe d’appartenance à un groupe ou à une communauté ou bien synonyme de hors-la-loi il est, avant d’être un accessoire vestimentaire, un objet du quotidien.

Avant de protéger les cheveux de Rosie La Riveteuse, le bandana a beaucoup voyagé à travers les continents et son usage a évolué avec le temps.

D’abord utilisé en Inde, son nom signifiant « attacher », c’est un mouchoir de coton ou de soie à motifs imprimés. Il est rapporté par les portugais en Europe au XVIe siècle et séduit par la suite les britanniques qui l’emporteront avec eux aux États-Unis.

Il y devient le foulard des cow-boys qui s’en servent pour se protéger de la poussière et… pour attaquer quelques diligences.

Le bandana conquiert aussi l’Amérique du Sud via les colons espagnols, devenant un signe de contestation notamment avec les révolutionnaires mexicains.

Cow-boys prêts à choper de la gonzesse !

Son modèle le plus classique est un imprimé dit « cachemire » . Bien qu’en anglais, il soit appelé paisley , du nom d’une ville écossaise où il fut utilisé dans leurs manufactures, ce motif végétal est originaire de l’ancienne Perse.

Cependant, par son usage courant dans le milieu ouvrier, il est rapidement décliné autant en objets publicitaires qu’en supports de campagne électorale. Martha Washington aurait été la première à y voir son potentiel politique en faisant des bandanas à l’effigie de George Washington.

bandana patriotique (circa 1940)
bandana publicitaire de Lee Union Made (circa 1950)

Avec la Seconde Guerre mondiale, on le retrouve sur la tête des ouvrières afin de protéger leurs cheveux des machines (si vous avez vu la série « Bomb girls », vous avez obligatoirement une scène bien précise en tête ! Et si ce n’est pas le cas, je vous conseille cette série fortement).

Comment mettre son bandana en 4 leçons

Il est un emblème patriotique sur les « Women Ordnance Workers » dont Rosie The Riveter est une représentation.

Si vous ne connaissez pas encore Rosie, c’est un personnage créé pour inciter les femmes à travailler dans l’industrie militaire américaine. Elle est surtout connue via l’affiche « We can do it ! » dessinée par J.Howard Miller dont la modèle serait Naomi Parker qui travaillait dans l’une de ces usines.

Rosie The Riveter, J. Howard Miller

Mais c’est de Rosalind Palmer, une riveteuse dans l’aviation, qu’elle tire son nom. Elle serait à l’origine d’une chanson « Rosie the Riveter » interprétée par les Four Vagabonds* en 1943 et d’une comédie musicale du même nom en 1944 !

On ne lésine pas sur les moyens pour recruter, à tel point que les ouvrières de ces usines sont surnommées les Rosies.

Et comme vous pouvez le voir sur les affiches ci-dessous, la version de Miller est clairement inspirée par la tenue des « WOW » : combinaison de travail bleue, badge et bandana rouge à …bombes blanches ! (ou des boulets de canon)

Si vous voulez mon avis (non?), c’est quand même plus classe que des simples ronds blancs.

Quelques affiches destinées à inciter les femmes à rejoindre les « Women ordnance workers »

Depuis, il est devenu symbole des hippies avec des motifs plus psychédéliques, puis de bikers, de hard rockers, de rappeurs …, y laissant leurs empreintes à leur tour.

Enfin, plus récemment, avec le mouvement des pin-up modernes, il est essentiellement un accessoire pour les cheveux.

Loin des préoccupations des ouvrières des manufactures qui le portaient, la pin-up d’aujourd’hui l’associe au style vestimentaire « rockabilly » bien plus rock que ce que portait sa grand-mère lorsqu’elle en écoutait dans les années 50.

Mais ça, c’est une autre histoire !

À bientôt !

Bidule Von Machin

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :