L’histoire de l’Arbre de Noël

Oh Oh Oh !

J’espère que vous avez été sages, les enfants !

On se retrouve aujourd’hui pour découvrir ensemble l’Histoire de l’Arbre de Noël.

Bien avant de parler d’un arbre de Noël, il existait déjà un arbre nommé « arbre de l’enfantement » et il était célébré le 24 Décembre, jour de la renaissance du soleil. Cet arbre était un épicéa, un conifère donc. Cela remonte à 2000 avant J.-C. (pour Jésus Christ hein, pas Jules César…)

Mais alors, quand est-il devenu « Arbre de Noël ? »

En France, c’est en 1521 qu’il est évoqué pour la première fois sous le nom « d’Arbre de Noël », en Alsace, à Sélestat. Notre arbre étant resté un conifère, il était décoré de pommes, de confiseries et de petits gâteaux.

Il faut savoir qu’à l’époque, les éléments de décoration avaient tous un lien avec la religion. La pomme, par exemple, était là pour rappeler le péché originel. L’étoile de la cîme symbolise quant à elle l’étoile de Bethléem, guide des Rois Mages.

L’appareil photo n’existant pas encore à l’époque, je vous invite à admirer le sapin de notre abonnée Lady Pop, dont la décoration se rapproche des traditions de cette période.

En 1738, alors que l’Arbre de Noel est bien ancré dans les traditions en Alsace Lorraine, Marie Leszczynska, épouse de Louis XV, roi de France, aurait installé un sapin de Noël dans le château de Versailles. Je n’ai, là encore, pas de photo ni même de peinture de son conifère, à défaut vous pouvez admirer l’une de ses belles toilettes !

Portrait de Marie Leszczynska, peint par Carle van Loo en 1747 conservé au Château de Versailles

Finalement, le sapin ne prit pas encore le cœur des français grâce à Marie puisqu’il fut véritablement introduit en France par … les alsaciens (évidemment), en 1871, qui s’y étaient réfugiés après l’annexion de l’Allemagne qui suivit la guerre Franco-Allemande de 1870.

Et alors ? À quoi ressemble notre Arbre de Noël à l’ère victorienne ?

Le conifère est élevé sur une table couverte idéalement d’une nappe blanche. On l’orne de guirlandes, de bonbonnières et de fleurs en papier. La pomme disparut du sapin à cette époque car une année, l’hiver fut si rigoureux qu’il n’y eut aucun fruit. Mais pas de panique, les alsaciens inventèrent la boule de Noël, en verre, dont la forme rappelle celle du fruit défendu. Ils sont vraiment au taquet !

Le sapin pouvait également être posé au sol et, petit à petit, il s’illumina. À la base, il était orné de bougies, mais cela coÛtait cher et provoquait des incendies. Les petites bougies étaient fixées aux branches par de petites pinces. La guirlande électrique fut créée en 1880 mais elle coûtait si cher que la bougie resta longtemps le seul moyen d’apporter de la lumière au conifère. Pour les plus démunis, des coques de noix remplies d’huile venaient remplacer les bougies. C’est toujours aussi dangereux, mais ça coûte moins cher !


Sapin de Hell Dolly, abonnée du PUL&P, dans un style traditionnel victorien.

Et de nos jours, qu’en est-il ?

Le sapin de Noël est désormais adopté par une majorité de foyers à travers le monde et, bien qu’à la base Noël soit une fête religieuse, notre conifère à boules s’invite partout. Après tout, il n’y a rien de mal à mettre un peu de magie dans sa vie !

Certains l’aiment vert et naturel car son odeur et son aspect sont leur madeleine de Proust, d’autres l’aiment artificiel et d’une couleur moins classique. Il peut être immense ou rikiki, décoré de façon traditionnelle ou pas. D’ailleurs, en parlant de décoration non traditionnelle, Charlemagne en personne adorait accrocher les boyaux et les yeux de ses ennemis aux branchages de son conifère. Tu parles d’une magie de Noël …


Lady Madeleine (pas de Proust), abonnée, et son joli petit sapin blanc et artificiel.

Mon sapin, inspiré des années 50 Américaines remises au gout du jour et kitsch à souhait

Je vous invite à laisser une photo de votre Arbre de Noël dans les commentaires, vous savez comme j’aime cette période de l’année.

Je vous souhaite de passer d’agréables fêtes de fin d’année,

Bisous-coude

Mary Sue

PS : comme je sais que vous aimez, comme moi, cette période de l’année, je vous quitte sur ces autres photos gentiment envoyées par certaines de nos abonnées.

L’Arbre de Noël d’Aurore (Lady Cat)
L’Arbre de Noël d’Edwige
L’arbre de Noël de Julie

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :