Vampira une Glamour Ghoul mythique

Une jeune fille de 17 ans qui rêvait de devenir une star hollywoodienne, fit un voyage à Los Angeles pour trouver fortune. Bien sûr, la gloire n’arriva pas facilement et fit ses débuts comme danseuse et modèle photo exotique pour survivre.

Cette jeune fille, c’est Maila Nurmi, née en Finlande le 11 décembre 1921, et décédée le 10 janvier 2008.

En 1954, Maila Nurmi se déguisa en Morticia Addams (personnage de bande dessinée du New Yorker Magazine qui allait devenir populaire à la télévision et au cinéma) à l’occasion d’un bal masqué.

Aussi simplement que cela, Vampira était née. L’apparence de Maila a séduit Hunt Stromberg Jr., directeur des programmes de KABC Channel 7, qui recherchait quelqu’un pour pimenter ses émissions de nuit.

En très peu de temps, Maila devint officiellement Vampira pour animer une émission présentant des films d’horreur tous les samedis soirs à 23 heures.

Fin des années 50, Maila Nurmi fut mise sur liste noire à Hollywood pour ses opinions politiques et sa vie privée jugée trop scandaleuse, elle est donc devenue propriétaire d’un magasin d’antiquités, créant sa propre ligne de vêtements et de bijoux.

Le regain d’intérêt pour les films d’Ed Wood à la fin des années soixante-dix la rendit à nouveau populaire pour une nouvelle génération de fans. Des groupes musicaux comme The Damned et The Misfits l’ont honorée dans des chansons.

En tant que Vampira, Maila est même devenue la chanteuse d’un groupe punk. En 1981, une chaîne de télévision la contacte pour renouveler le concept de Vampira.

Un documentaire finlandais sur Maila fut tourné en 1995, intitulé « Death, Sex and Taxes ». En 1998, elle est retournée au cinéma pour « I Woke Up early the day I died », d’un vieux scénario d’Ed Wood mettant en vedette Billy Zane.

On ne retiendra que le personnage, et non l’actrice, ses films n’étant que des séries Z. Souvent copiée, jamais égalée même par sa rivale qu’elle a accusée de plagiat, Elvira. Maila Nurmi était loin de se douter, en endossant son costume de vampiresse, que 40 ans plus tard, des millions d’adolescentes copieraient son look sinistre et dévoreraient les livres de Bram Stocker ou Ann Rice en rêvant de devenir vampires ou Glamour Ghoul.

Plus récemment une collection de La Femme en Noir marque née de la collaboration entre Micheline Pitt et Lynh Haaga, a remis à l’honneur Vampira. Notre rédactrice en chef est une grande adepte de ces créations aussi j’en profite pour lui faire un petit clin d’œil.

Trixie Pearl

Relecture par : Lady Honey Doll

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :