Le Sacré Burlesque Festival : entretien avec Dotty Mac Lane et Eva Des Lys

Salut les Pulpies,

On se retrouve pour parler une fois encore d’une belle aventure qui commence dans l’est. Vous savez comme j’affectionne de vous faire découvrir les nouveaux projets burlesque, et celui-ci est particulièrement énorme ! Nous allons assister à la naissance d’un nouveau festival de Burlesque ! Oui mesdames, oui messieurs, la capitale du Champagne accueillera du 5 au 7 novembre prochains le Sacré Burlesque Festival et je vous préviens, ça va envoyer du pâté ! Enfin des bulles, de champagnes ! sic !

J’ai eu la chance de discuter avec ses 2 co-créatrices, Dotty Mac Lane et Eva Des Lys, qui se sont bien entourées pour l’occasion puisque la marraine de cette première édition n’est autre que Champagne Mademoiselle, que l’on ne présente plus.

Mais comment et pourquoi on décide de se lancer dans cette folle aventure ? C’est Dotty qui la première en a eu l’idée :

« Ayant fait beaucoup de festivals, je trouvais l’ambiance absolument géniale ! Rencontrer des artistes de toutes nationalités, voyager, j’ai vraiment adoré l’ambiance. Et donc j’avais envie de faire ça dans ma ville pour la faire vivre et faire venir des artistes internationaux ici !« 

Dotty Mac Lane et Eva Des Lys, crédit photo : RamonSSS

Oui mais voilà, un festival, c’est beaucoup de travail, elle ne se voyait pas le faire seule :

« J’en ai parlé à Eva, elle a tout de suite été partante pour m’aider et voilà ! C’était il y a 2 ans déjà. Au départ on ciblait le printemps 2020 ou 2021, puis la pandémie est arrivée… Mais en même temps, ce laps de temps supplémentaire nous a permis d’avoir plus de temps pour le préparer. Et c’est pas plus mal.« 

Une fois l’idée lancée, les filles se tournent naturellement vers la future marraine de l’évènement pour glaner conseils et recommandations. En effet, Champagne Mademoiselle en est déjà à la 3ème édition du festival de Burlesque de Strasbourg, et en a aussi beaucoup fait en tant que participante, elle était donc toute indiquée pour aider à monter ce beau projet.

Eva se souvient de son enthousiasme :

« Champagne Mademoiselle est l’une des premières personnes à qui on en a parlé. Elle nous a tout de suite dit « Allez y les filles ! Faites-le !” Cela nous a beaucoup encouragées. On est très fières qu’elle ait accepté d’être notre marraine.« 

Et Dotty d’ajouter :

« Reims étant la ville du Champagne, c’est rigolo de l’avoir elle comme marraine. Et puis elle nous fera aussi l’honneur d’être la maîtresse de cérémonie.« 

Champagne Mademoiselle, crédit photo : Hurluberlue

C’est vrai, le clin d’œil est sympathique ! Reims est, en tout cas, très bien placé pour accueillir un tel évènement. Situé à 45 min de Paris, accessible de Lille, de la Belgique et de l’Allemagne, cela ouvre la possibilité d’un plus large rayonnement.

Dotty explique que beaucoup de nationalités différentes ont postulé.

« Ça fait tellement plaisir ! On a même trois Américaines et une Canadienne ! Pour une première, on a de la chance. On tombe au bon moment, tout est en train de rouvrir, ça donne envie aux gens. »

En effet, le timing semble jouer en leur faveur. Même la municipalité, avide d’attirer les foules dans sa ville, se montre investie dans le projet comme l’explique Eva :

« On a la chance d’avoir une municipalité géniale ! On a rencontré l’adjoint à la culture et c’est super d’avoir un tel soutien de sa ville. Et ça nous prouve que notre projet tient la route et qu’il est concret. Tous les partenaires qui nous suivent aussi, c’est réconfortant. On est dans la bonne direction, les gens croient au projet et en nous ! »

Donc je résume, on a une super marraine, une municipalité au taquet, des candidats motivés et des organisatrices remontées comme des coucous ! Tous les ingrédients d’un bon festival sont réunis. Oh mais, j’ai failli oublier, on a pas parlé du jury !

« On a un super jury, explique Dotty, même en pleine pandémie, ils ont tous dit oui ! Sans hésiter ! La Big Bertha, Lili Cherry Darling et Pearly Poppet, ils ont tous dit oui !!! »

La Big Bertha, crédit photo : Eve Saint Ramon
Pearly Poppet, crédit photo : Bruno Beysson
Cherry Lyly Darling, crédit photo Kalymar Photographie

“D’ailleurs, ils vont proposer de super workshops pendant le festival, des choses encore jamais présentées à Reims”, renchérit Eva.

Tout semble donc bien engagé pour nous offrir un très beau week-end. Mais comment s’organise-t-on quand on a jamais fait de festival, les filles ?

“Avec Eva on n’est souvent pas d’accord, explique Dotty, mais on est capable de se dire les choses avec bienveillance et tact et on trouve des solutions ! Il n’y a pas d’histoire d’ego, on est sur un pied d’égalité. Et franchement, je n’aurais pas pu le faire avec quelqu’un d’autre. On avance avec le même but en tête et puis voilà, on est plus des gamins. Franchement, on est une belle équipe ! Et derrière, on a une super troupe de bénévoles, dans l’ombre, qui n’hésitent pas à mouiller leur chemise pour nous aider ! C’est important d’en parler car sans eux c’est pas possible non plus.”

On ne parle jamais assez des bénévoles c’est vrai, tant leur aide est précieuse dans l’organisation des festivals.

Notons également des guests de qualités : Les demoiselles du K-Barré, qui seront en 2ème partie de soirée du gala des débutantes, le DJ Bart and Baker qui fera des sets le samedi soir, et d’autres grands noms du Burlesque feront le show lors du Gala des pros samedi soir comme : Gloria Zsa Zsa Zsu, Coco Charnelle ou encore Thomas Occhio.

Les Demoiselles du K-Barré, crédit photo : Éric Delage

Quand je disais que ca allait envoyer du lourd !

“L’organisation se passe très bien mais c’est beaucoup de boulot !” conclut Dotty avec un clin d’œil. Je veux bien la croire !

Maintenant que je vous ai bien donné l’eau à la bouche, je ne peux pas conclure sans vous avoir présenté notre équipe de choc !

Dotty Mac Lane est donc effeuilleuse depuis 10 ans mais aussi professeure de burlesque free-lance et organisatrice de festival à présent.

« J’ai découvert la troupe du cabaret New Burlesque de Dirty Martiny à travers un reportage sur Arte. Puis je les ai vus sur scène et j’ai eu une révélation ! J’ai trouvé ça génial ! À Reims, il n’y avait rien à l’époque, donc il a fallu le créer. »

Dotty Mac Lane, crédit photo : Ramon SSS

« J’ai enchaîné les spectacles sur Reims, mais aussi des scènes en dehors, notamment des festivals en Europe et des dates partout en France à Lille, Paris, ou encore Strasbourg. J’avais envie de voir ce qui se passait ailleurs. »

Une dernière révélation sur Dotty : l’explication de son nom de scène. Tous les fans de Die Hard l’auront sûrement remarqué donc je vous le confirme, vous avez la bonne réf !

“J’ai choisi Dotty car j’aime bien ce prénom. Ça représente une fille un peu fofolle. Et Mac Lane est un clin d’œil à John McClane et la série de films Die Hard dont je suis fan. Mon conjoint étant le sosie de Bruce Willis, la boucle est bouclée ! C’est une private joke qui est restée finalement.”

Son acolyte, Eva Des Lys, est effeuilleuse et chanteuse burlesque depuis 2015. Elle a commencé en prenant des cours de burlesque via l’association de Dotty. Après quelques mois de cours, elle s’essaye enfin à la scène et ne la quittera plus.

“Ce que j’aime dans le burlesque c’est d’aller vers les autres. C’est la rencontre. Par exemple, j’ai fait une scène ouverte à Paris l’été dernier avec la maison Burla (2020) et c’est super de voir tous ces univers, toutes ces personnalités et c’est super bienveillant en plus.”

Eva Des Lys, crédit photo Ramon SSS

Eva a en plus la particularité de faire des numéros chantés, effeuillés ou les 2 en même temps ! Sa passion pour la musique est très ancienne puisqu’elle a commencé alors qu’elle n’avait que 3 ans !

« C’est ma passion première. J’ai fait plein de concours quand j’étais jeune, par la suite j’ai même chanté en boite de nuit !« 

Puis la vie a fait qu’elle a dû arrêter de chanter en public. Le burlesque a été l’occasion de s’y remettre.

« J’avais un registre plus variété internationale avant et donc là j’ai dû m’adapter. Aujourd’hui, je chante plus du jazz. Mais j’ai une passion inavouée pour l’opéra ! Je rêve de faire un numéro là-dessus. J’y travaille avec ma coach vocale qui a une expérience lyrique et jazz, Olivia Begyn.« 

En tout cas on peut dire que ces deux-là se sont bien trouvées. Elles forment un duo complémentaire et dynamique. Eva raconte ainsi :

« On a eu un gros coup de cœur avec Dotty. On est toujours ensemble. Et donc quand elle m’a proposé de nous lancer, il y a 2 ans, j’ai tout de suite dit oui !« 

Retrouvez toutes les informations relatives au festival sur leur site internet ainsi que sur les réseaux sociaux. Les pass 3 jours sont déjà épuisés alors ne tardez pas trop à réserver pour les soirées de Gala ou même pour un workshop.

Bisous Pailletés,

Scarlet Ruby Storm

Suivez les infos sur les réseaux sociaux :

Sacré Burlesque festival :

Facebook

Instagram

Dotty Mac Lane :

Facebook

Instagram

Eva Des Lys :

Facebook

Instagram

Illustration de couverture : composition de trois clichés réalisés par Ramon SSS

Publié par

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :