Pin Up de couleur, mais enfin, à l’époque, il n’y en avait pas…

Alors vraie ou fausse Pin’Up  ?

Que l’on parle de vous ou non, il y a de fortes chances que vous l’ayez déjà entendu. Si nous avons toute en tête la représentation « parfaite » de la pin’up d’après guerre avec sa frange ronde et sa de taille de guêpe, nous ne sommes pas stupides : combien d’entre nous peuvent rivaliser avec cet « idéal » immortalisé sous le fusain d’Elvgren ?

Ouvrage PinUp par Gil Elvgren aux éditions Taschen

Alors aujourd’hui, qu’est ce qui est acceptable ou non pour une « pin’up moderne » ?

Voici un petit florilège des plus belles remarques entendues lors d’événements, défilés ou autres dans cet univers où tout n’est pas que froufrous  et bonne humeur! Trop grosse, trop maigre, trop tatouée et j’en passe…

« Une pin’up de couleur, moi ça ne me dérange pas mais à l’époque il n’y en avait pas ! »

Hum hum… Perdu !

Dorothy Dandridge

Oh que si il y en avait et pas des moindres ! 

Certes l’Amérique en pleine ségrégation, elles n’étaient pas non plus les plus mises en lumière avant le milieu du vingtième siècle mais quelques modèles et actrices firent exception à l’image de Dorothy Dandridge et Eartha Kitt. Les femmes de couleurs devaient travailler deux fois plus que les autres pour s’imposer dans le milieu artistique.

Eartha Kitt

Madeline « Sahji » Jackson était l’une des danseuses burlesque les plus populaires de Harlem, Marie Bryant quant à elle était une chanteuse célèbre. 

Marie Bryant

Madeline « Sahji » Jackson

Lottie Graves surnommée « The Body » elle aussi danseuse burlesque, probablement la plus connue ayant commencé sa carrière en 1947 à l’âge de 17 ans. Elle s’est produite dans de nombreux pays et même dans des clubs ségrégués réservés aux blancs ! Elle était reconnue pour son style de danse inimitable, ses costumes et par dessus tout … son corps de déesse !

Lottie Grave

Plus récemment, on retrouve Angelique Noire entre autre membre du jury du prestigieux Viva Las Vegas PinUp Contest.

Retrodoll Brittney, candidate sélectionnée cette année au Viva Las Vegas PinUp Contest et modèle pour Vixen By Micheline Pitt

Ainsi que notre frenchy Miss Pin Up Ile-de-France 2017 et rédactrice pâtisserie pour PUL&P, Audrey Sweetblack

par Rch Photographies

BluePills Philippe

Et juste pour le plaisir un partage d’un très joli ouvrage disponible ici.

The Trust Maker

Photo de couverture BluePills Philippe

Publié par

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :