Lilli ou la cousine déchue de Barbie

Lorsque Barbie pointe son petit nez retroussé pour la première fois en 1959, les petites filles en deviennent dingues. Pour la première fois, les enfants du milieu du siècle pouvaient jouer avec une poupée qui ressemblait à une femme adulte, pas à une petite fille ou un nouveau né, une poupée avec une queue de cheval impertinente, un eye-liner épais, une bonne dose de fard et un corps de pin’up.

Mais personne ne se doutait que Barbie avait un côté encore plus « adulte » : elle était étroitement liée à un jouet allemand… pour adulte.

Barbie avait une cousine : Bild-Lilli, une poupée plantureuse, coquette et sexy vendue aux hommes. Et si la poupée coquine de 1955 fût largement éclipsée par le succès du jouet américain, elle joua un rôle dans l’histoire d’origine de cette icône américaine.

L’histoire de Barbie a commencé avec Ruth Handler, une femme d’affaires américaine qui a cofondé la société de jouets Mattel avec son mari, Elliott. Alors que Ruth regardait sa fille Barbara (oui vous avez vu le truc venir, et curieusement son fils s’appelait Ken !), jouer avec ses poupées en papier, elle se demanda pourquoi il n’y avait pas de poupée plus adultes pour les pré-ados qui avaient dépassé un peu l’âge des poupées enfantines et des histoires au coucher. Pourquoi ne pas créer une poupée féminine en trois dimensions qui pourrait être coiffée et habillée comme une poupée en papier?

Mais quand Handler propose l’idée à son mari, Elliot ne l’a pas suivi. Il pensait qu’aucune mère ne voudrait acheter à son enfant une poupée avec les formes d’une femme. Et ses collègues étaient d’accord ! Ils étaient à l’aise avec les pistolets jouets, les fusées et les instruments de musique, mais la poupée décrite par Ruth a défié leur imagination. Le personnel de Mattel dit à Ruth de l’oublier, sa poupée idéale serait trop controversée, impopulaire et trop difficile à produire.

Peu de temps après les Handler partent en vacances en Suisse et rencontre LA poupée qui va changer leur vie à jamais. Son nom est Bild-Lilli, mais elle n’est pas pour les enfants… Au contraire, la poupée a été calquée sur un personnage de bande dessinée populaire du tabloïd allemand Bild . Lilli est un sex-symbol créé par Reinhard Beuthein. Célibataire et séductrice, Lilli a été dessinée avec un corps caricatural présentant un buste disproportionné. Le personnage était souvent représenté dans des vêtements ultra moulants et rétorquait vivement mais avec malice aux hommes bavant sur son passage.

Sur un extrait, Lilli est poursuivie par deux hommes d’affaires dans la rue. «Je vais devoir demander à au moins l’un d’entre vous d’arrêter de me suivre», dit-elle sournoisement. Sur un autre, elle est représentée dans une tenue de tennis très courte que le vent soulève pour révéler ses sous-vêtements. « Avant, je ne m’étais jamais intéressée au sport, mais les dernières tendances du tennis à Wimbledon m’ont donné une nouvelle perspective… » sourit-elle.

Lilli devait être une bande dessinée ponctuelle, mais elle devint si populaire qu’elle resta un incontournable du journal. En 1955, les poupées Lilli font leur boom sur les étagères des bureaux de tabac et des magasins pour adultes dans le monde germanophone. Elle devient un cadeau gag coquin populaire de la gente masculine.

Handler est séduite par la silhouette féminine de Lilli, mais pas à cause de son attrait pour les hommes. Voici le genre de poupée qu’elle avait imaginée. Elle adore les différentes garde-robes de Lilli et sa taille de 29cm. La poupée a prouvé que son rêve était possible, a Handler décide donc de réinventer cette caricature érotique en jeune femme 100% made in América.

Bientôt, Lilli est en route pour le Japon avec un ingénieur de Mattel chargé de trouver un fabricant. Le buste et le visage exagéré de la poupée seront adoucis par l’équipe de conception de Mattel. Mais la poupée Barbie qui en résulte ressemble encore beaucoup à Lilli.

Lorsque la poupée fait ses débuts en 1959, le succès est instantané. Le pari de Handler a fonctionné. Il n’y avait tout simplement rien de comparable à Barbie. Mais pour certains, y compris le créateur de Lilli, Barbie lui ressemble beaucoup trop. « J’ai été indigné quand j’ai vu cette poupée », dira Rolf Hausser, dont la société de jouets a créé et vendu la poupée Lilli. « C’est ma Lilli avec un nom différent. Qu’ont fait ces gens? Ont-ils volé ma poupée? Je ne sais pas ce qu’il s’est passé ».

Hausser créera un accord de licence avec un rival de Mattel, Louis Marx, qui a commencé à utiliser les moules de tête Lilli pour réaliser «Miss Seventeen», un concurrent de Barbie moins réussi. Hausser décide de poursuivre Mattel pour copie mais le procès échoue. Hausser vend alors le droit d’auteur et les brevets de Lilli à Mattel en 1964 pour une moindre somme. La société Hausser fera rapidement faillite. En 2001 Hausser intente une autre action en justice contre Mattel, affirmant qu’il avait subi des pressions et réclame donc une redevance sur chaque Barbie vendue depuis 1964. L’affaire fût finalement rejetée.

Le créateur ne s’en remettra jamais, évoquant encore sa précieuse Lilli à l’aube de sa mort.

Alors Barbie était-elle vraiment une imitation de Lilli?

« Eh bien, vous pourriez l’appeler ainsi », déclare le mari de Ruth Handler, Elliot, à un biographe en 2008. « Ruth s’est inspiré du corps de la poupée Lilli avec quelques modifications. Des changements et des améliorations ont été apportées. Ruth voulait son propre look ».

Aujourd’hui, Mattel minimise la comparaison. « Ruth a été inspirée en regardant sa fille jouer avec des poupées en papier. La poupée Bild Lilli a prouvé qu’il était possible de fabriquer une poupée de 30cm « , a déclaré un porte-parole de Mattel.

Aujourd’hui, il y a plus de 100 poupées Barbie vendues chaque minute dans le monde et sa cousine oubliée depuis longtemps est devenue une note de bas de page historique.

Triste Lilli.

The Trust Maker

Publié par

2 réflexions au sujet de « Lilli ou la cousine déchue de Barbie »

Répondre à michel fernandes Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :