Les imprimés à l’état sauvage

Bonjour à toutes, c’est Betty Marmelade ! Pour PUL&P, j’avais envie de revenir sur les motifs de tous poils, surtout depuis la sortie de la collection Leopard Lover de Micheline Pitt.

L’imprimé léopard ou panthère est un grand classique. La fourrure de l’animal fut portée par l’homme dès la Préhistoire pour s’isoler du froid puis par les chefs de certaines tribus africaines espérant s’approprier les pouvoirs du félin, même en Égypte ancienne où les panthères étaient le symbole du pouvoir de la femme, de la protection et de la destruction.

Et si l’engouement pour l’imprimé avait commencé grâce aux BD de Tarzan en 1930, ou grâce à ses films comme Tarzan et la femme léopard sorti en 1946 ?

Mildred Davenport dans Tarzan et la femme léopard

Pourtant, c’est bien en 1925 que l’actrice américaine Marian Nixon parade sur Hollywood Boulevard avec un manteau long en fourrure de léopard suivie par l’animal tenu en laisse, créant ainsi la polémique autour de la fourrure.

L’actrice Marian Nixon, cliché Bettmann/CORBIS

Aux USA, le motif léopard restera longtemps l’apparat de la pin-up, alors qu’en France, il est introduit par Christian Dior en 1950 grâce à une collection de manteaux d’une grande élégance.

Jackie Kennedy le popularise dans les années 60 avec de la vraie fourrure (oups) :

David Bowie dans les années 70 et Madonna dans les années 80 ont quant à eux jeté leur dévolu sur l’imprimé, plus tendance que la fourrure. Les tâches du félin apportent l’inspiration aux grandes maisons des créateurs comme Louboutin, Versace ou encore Jean-Paul Gaultier. Celui-ci fut le dernier à se défaire de la fourrure de l’animal dans les années 2000. Aujourd’hui, c’est bien l’imprimé léopard qui est utilisé et décliné sous plusieurs formes et couleurs. Certains le trouvent chic, d’autres vulgaire mais ce qui est sûr, c’est qu’il ne passe pas inaperçu.

Mais qu’en est-il des autres motifs ? Croco, zèbre, python, tigre….

Ils étaient également utilisés par la royauté et les personnes très riches, en vêtements mais aussi en décorations, bijoux, tapis et trophées qui servaient à affirmer leur richesse et leur pouvoir. En 1962, Nina Ricci créa une robe zèbre, ce qui nous prouve que le motif était déjà présent à l’époque :

Et Bettie Page dans ce joli bikini tigre ?

Superbe !

Même notre rédactrice en chef et nos rédactrices succombent aux imprimés :

MissSweetBlack
Mademoiselle Gisèle
Betty Marmelade

On peut alors penser que ces nombreux motifs animaliers sont juste des déclinaisons créées par les couturiers pour surfer sur la vague de l’intemporel léopard.

Voici une sélection shopping… Jusqu’au 30 novembre prochain, vous bénéficierez sur le site Pin-Up Addict et grâce au code CULTUREPINUP15, de 15% de réduction, et les frais de port sont offerts à partir de 50 euros d’achat !

les accessoires :

le bracelet Tiki léopard, chez Pin-Up Addict
le sac en (faux) croco, également chez Pin-Up Addict

Vêtements :

Le top imprimé tigre chez Hell Bunny

Lingerie et swimwear :

Maintenant, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas oser ! Surtout avec le super article de Mademoiselle Gisèle qui vous explique comment créer votre look sans fausse note ! N’hésitez pas à partager vos looks Grrrrr, nous adorons ça !

À bientôt les Pulpies !

Betty Marmelade

Publié par

Une réflexion au sujet de « Les imprimés à l’état sauvage »

Répondre à Mel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :