Ygraine Miss PinUp international 2018

Par Lily Bellule

Suite à l’élection de Miss Pinup International organisée par All about Pinup, j’ai eu la chance de pouvoir interviewer Oh Golly, Miss Dolly ! la gagnante du concours.

• Bonjour Ygraine, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je suis une artiste et une pinup un peu effrayante et bizarre vivant à Wicklow en Irlande. Pour le moment, je m’occupe de mon magnifique petit garçon de un an et je suis très prise à lui courir après ainsi que par mes autres occupations en tant qu’artiste.

• D’où vient ton pseudonyme ?

J’ai travaillé comme modèle pour la Sketchy’s Anti-Art School sous le nom de « Dolly Dagger » mais je voulais quelque chose pour mieux refléter mon côté Pinup et artiste de cabaret et j’ai donc pensé à « Oh Golly ! Miss Dolly ! » car je trouvais ça mignon et rigolo comme introduction sur scène !

• En Août tu as gagné Miss Pinup Ireland et le mois dernier tu es devenue Miss Pinup International 2018, qu’est-ce que ça te fait ?

C’est fantastique bien qu’un peu incroyable ! Je n’ai jamais rien gagné dans ma vie et encore moins deux titres aussi exceptionnels que Miss Pinup Ireland et Miss Pinup International. En plus, le niveau des autres participantes dans les deux compétitions étant très haut, je n’aurais jamais pu imaginer gagner ! Mais j’ai travaillé très dur, sur moi et professionnellement parlant, pour en arriver là dans ma vie et c’est vraiment super de voir mon travail récompensé.

• Quelles sont tes motivations pour participer à des concours pinup ?

Après ma grossesse et avoir mis au monde mon fils, j’ai beaucoup souffert de dépression post-natale et de l’image que me renvoyait mon corps. Initialement, je me suis inscrite au concours Miss Pinup Ireland pour me prouver que je pouvais faire ce que je voulais et que je ne devrais pas me retenir ou en être empêchée par ma santé mentale.

• Pendant le concours, il fallait réaliser un show afin de montrer son « talent », le tien est de chanter et de composer tes propres chansons : comment en es-tu arrivée à la musique ?

Autant que je m’en souvienne, j’ai toujours été attirée par la musique. J’étais obsédée par la musique et le chant. J’ai été élevée dans une famille où la musique avec une place très importante et j’ai commencé à jouer des instruments très jeune. J’ai été dans des groupes de musique dès l’âge de 15 ans et j’ai commencé à jouer en solo vers 20 ans. J’ai un diplôme en musique et la musique c’est toute ma vie ! Mon chéri est également très créatif et talentueux musicalement parlant alors on espère qu’il en sera de même pour notre fils !

. Est-ce que tu peux nous en dire plus sur ta performance au concours Miss Pinup International ?

Pour le concours, j’ai fait un mix de deux chansons que j’ai écrite. La première raconte que pour moi les rencontres sur le net sont un véritable cauchemar ! J’adore tout ce qui touche à l’horreur et j’ai donc pensé qu’il serait rigolo d’écrire une chanson sur le fait d’avoir un rencard avec un vampire, le monstre de Frankenstein et le loup-garou !

La deuxième chanson est basée sur l’histoire que j’ai eu avec un homme en qui je ne pouvais pas avoir confiance. J’ai donc imaginé une histoire macabre où je le poussais du haut d’un immeuble. J’aime l’horreur, le macabre et les films noir et mes chansons en sont très influencées mais de manière humoristique.

Comment et quand es-tu tombée dans le style pinup ? Est-ce que c’est un style que tu adopte au quotidien ?

Depuis que j’ai vu la chanteuse Irlandaise Imelda May à la télé et que j’ai été émerveillée par sont style rockabilly, j’ai pensé qu’elle était la plus belle personne sur terre. C’était il y a presque dix ans. Depuis, j’ai flirté avec le style pinup/rockabilly mais je n’avais pas suffisamment confiance pour assumer la pinup qu’il y avait en moi. J’ai passé la majorité de ma vingtaine à essayer de trouver mon identité. Ce n’est que quand j’ai eu mon bébé que j’ai pensé « f*uck it, je vais m’habiller et être qui je veux être et de la façon qui me donne le plus confiance et dans laquelle je me sens le mieux et c’est le style pinup/Rockabilly. C’est mon look quotidien, sauf quand je traîne à la maison où que je fais du sport évidemment ! Je quitte rarement la maison sans mon trait d’eye-liner et mon rouge-à-lèvre rouge !

• Est-ce que tu as un conseil beauté à partager avec nous ?

Il faut toujours enlever son maquillage avant d’aller se coucher ! J’utilise de l’huile de coco aussi. Je fais beaucoup d’eczéma quand je stress et ça m’aide vraiment à garder ma peau hydratée. C’est aussi très bon de s’en faire un masque pour les cheveux !

• Est-ce que tu as d’autres loisirs ?

J’adore cuisiner, après la musique et être sur scène c’est mon autre grand amour. Je fais des gâteaux sous le nom de « POW ! Cake that ». C’est quelque chose de tellement relaxant et satisfaisant que de partir de simples ingrédients pour obtenir un beau gâteau décoré que les autres pourront apprécier. J’ai aussi un diplôme en Design graphique et j’aime vraiment ça et faire des illustrations numérique.

• Quelles sont les causes pour lesquelles tu t’investis et pourquoi sont-elles si importantes pour toi ?

Il y a deux causes que j’essaie de mettre vraiment en avant et dont je parle le plus possible.

La première concerne les maladies mentales en particulier la dépression post-natale. J’ai toujours souffert de dépression et d’anxiété mais après mon accouchement j’ai touché le fond: je me sentais totalement seule et sans espoir. Mon ami m’a soutenu dans les moments les plus noirs et m’a permis de recevoir l’aide dont j’avais besoin pour gérer mon anxiété et ma dépression. J’ai également commencé à aller vers les gens autour de moi et j’ai découvert que je n’étais pas seule dans mes souffrances et que c’était normal de ne pas être bien. J’aimerais devenir un porte-parole pour les personnes qui souffrent de maladies mentales et prouver que ce n’est pas quelque chose qui devrait nous retenir de vivre notre vie et d’atteindre nos objectifs.

La seconde cause est l’acceptation de son corps. J’ai toujours eu des problèmes avec l’image que me renvoyait mon corps et j’ai souffert de troubles alimentaires : je me pesais plusieurs fois par jour et je comptais en permanence les calories. Je ne pensais jamais que j’étais assez bien.

Encore une fois, après avoir eu mon enfant, mon corps a beaucoup changé et m’a renvoyé dans une spirale négative car j’avais l’impression d’être une étrangère dans mon propre corps.

J’apprends doucement à aimer la peau dans laquelle je suis maintenant et j’apprends à réaliser que ce que je suis n’est pas déterminé par ma taille.

Si vous voulez suivre Oh Golly Miss Dolly c’est par ici : https://www.facebook.com/ohgollymissdolly/

Si vous voulez l’entendre chanter c’est ici sur YouTube!

Crédits photo :

• Kerry Katastrophe

• Noleen Kavanagh

All pictures taken during the Miss Pinup International Constest by Porcelain Photography : http://www.porcelainphotography.co.uk

https://www.facebook.com/porcelainphotographyuk/

Plus d’informations sur Miss Pinup International : https://www.facebook.com/AllAboutPinups/

et https://www.facebook.com/MissPinupInternational/

Publié par

2 réponses sur « Ygraine Miss PinUp international 2018 »

  1. Tres chouette article. Merci de nous/me faire découvrir cette femme.
    J ai souri en lisant son passage sur Imelda May une artiste irlandaise que j aime beaucoup aussi.
    L article est egalement super agreable à lire. Bravo les girls 😘

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :